Le Kenya à la conquête des postes de haut niveau au sein de l’UAT et de l’UIT

(TIC Mag) – Le Kenya s’est lancé à la conquête de plusieurs postes de premier plan au sein des grandes instances régionales, voire internationales spécialisées dans les Technologies de l’information et de la communication. Selon l’Autorité des communications du Kenya, sur le continent africain, le pays cherche à obtenir le siège du Secrétaire général de l’Union africaine des télécommunications (UAT), l’instance en charge de la gestion des télécoms en Afrique. Suivant le calendrier électoral au sein de l’UAT, les élections auront lieu le 17 août lors de la Conférence des plénipotentiaires de l’instance, qui sera également accueillie par le Kenya parallèlement à d’autres réunions.

Dans la course à la tête du secrétariat général de l’UAT, c’est le Kenyan John Omo qui sera le porte étendard du pays, devant les candidatures des pays comme le Tchad, le Nigeria, la République du Congo et le Burundi. Pour l’instant, le siège est occupé par le nigérien Abdulakarim Soumaila, qui accomplit actuellement son deuxième et dernier mandat de quatre ans.

Au niveau mondial, le Kenya cherche à être réélu au Conseil de l’Union internationale des télécommunications (UIT), organe décisionnel clé de l’institution spécialisée des Nations Unies pour les TIC. Pour les deux postes, le Kenya mise sur son industrie des TIC forte et dynamique dans la région pour servir de tremplin aux postes de direction. À l’UIT, le Kenya cherche à obtenir l’un des 13 créneaux réservés au continent africain sur les 48 sièges du Conseil.
Ecrit par TIC Mag

L’article Le Kenya à la conquête des postes de haut niveau au sein de l’UAT et de l’UIT est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag https://ift.tt/2MekA0A
via IFTTT
Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés