MTN Group pourrait se débarrasser de ses filiales du Liberia, de Guinée-Bissau, du Soudan du Sud…

Le 17 juillet 2018, le groupe télécoms sud-africain MTN a engagé son opération de désengagement dans les marchés jugés trop petits, non essentiels ou problématiques avec la cession de sa filiale chypriote à Monaco Telecom.

En Afrique, des sources internes à MTN, que cite Bloomberg, ont laissé entendre que plusieurs autres filiales parmi lesquelles celles du Liberia, du Soudan du Sud ou encore de Guinée-Bissau, pourraient connaître le même sort.

Ces deux opérations ne sont pas fondamentalement différentes de la chypriote. Elles ont toutes deux une faible base client, les revenus également sont faibles. Avec ses 881 000 abonnés au 31 décembre 2017, MTN Liberia a généré un revenu de 637 millions de rands (47,8 millions de dollars US).

En Guinée-Bissau, la base client forte de 742 000 abonnés a produit un revenu de 489 millions de rands (36,7 millions de dollars US). Au Soudan du Sud, l’opérateur avec ses 663 000 clients, a généré 157 millions de rands (11,7 millions de dollars US). Des gouttes d’eau dans les revenus du groupe qui se chiffraient au 31 décembre 2017 à 132 815 000 000 de rands (9,9 milliards de dollars US).

Mais au-delà de ces performances financières qui sont parmi les plus faibles des 19 filiales du groupe sur le continent, c’est surtout l’environnement des affaires quelque peu morne dans les trois marchés-conflits armés, faibles incitations à l’investissement, situation économique précaire, etc- qui impacte sur l’engouement des investisseurs.

TIC Mag avec Agence Ecofin

L’article MTN Group pourrait se débarrasser de ses filiales du Liberia, de Guinée-Bissau, du Soudan du Sud… est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag https://ift.tt/2JExnn3
via IFTTT
Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés