Nigeria: la NCC attribue aux Etats, la responsabilité de la faible couverture du pays en la fibre optique

La Commission des Communications du Nigeria (NCC) doute que le pays puisse atteindre un taux de couverture du haut débit de 30% d’ici 2020, au regard des conditions actuelles de déploiement de la fibre optique. Selon Umar Garba Danbatta (photo), le vice-président exécutif de l’organe national de régulation du marché télécoms, le droit de passage de l’infrastructure télécoms par mètre, fixé par chaque Etat, diffère et se révèle trop cher. Ces tarifs sont d’ailleurs, en violation avec les recommandations du Conseil économique national (NEC).

Alors que le NEC a fixé le droit de passage du mètre de fibre optique à 145 nairas (0,4039 dollars US), certains Etats le facturent à 6 000 nairas (16,71 dollars US). Les Etats les plus chers, fixent même ce droit de passage du mètre de fibre optique à 25 000 nairas (69,62 dollars US). Des coûts exorbitants qui alourdissent la facture des sociétés télécoms, les découragent  et  entravent  les projets d’amélioration de la connectivité dans le pays.

Pour Olusola Teniola, le président de l’Association des compagnies télécoms du Nigeria (ATCON), tant que « les Etats n’auront pas pris conscience de l’importance économique de l’infrastructure des télécommunications et qu’ils se focaliseront plus sur la croissance des recettes locales pour le développement économique, nous n’irons pas de l’avant ».

D’après la Banque Mondiale, une croissance du taux de pénétration du haut débit de 10%, améliore le produit intérieur brut (PIB) des pays en développement de 1,21%, et 1,38% pour les pays développés. Selon Umar Garba Danbatta, le Nigeria dispose actuellement d’environ 38 000 kilomètres de fibre, alors que le pays a besoin de 120 000 kilomètres pour atteindre une large bande omniprésente dans tout le pays.

Avec Agence Ecofin

L’article Nigeria: la NCC attribue aux Etats, la responsabilité de la faible couverture du pays en la fibre optique est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag https://ift.tt/2riSSTd
via IFTTT
Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés