jeudi 17 mai 2018

Mauritanie : ‘‘laissez-la faire faillite’’ : La campagne de boycott lancée contre la filiale de Maroc Telecom

(TIC Mag) – En Mauritanie, les abonnés de Mauritel, plus grand opérateur télécoms du pays et filiale du groupe Maroc Telecom (qui détient 51% du tour e table) sont mécontent, et ils le font savoir. Depuis quelques temps, les clients de l’opérateur se plaignent de la mauvaise qualité du service, qu’ils jugent « médiocres, et facturés à des prix élevés ». A titre d’exemple, les utilisateurs relèvent que le  prix ​d’une minute de communication au niveau national est très élevé chez Mauritel par rapport aux  deux autres opérateurs existants dans le pays.

Du coup, une campagne de protestation et de boycott contre l’opérateur a vu le jour sur les réseaux sociaux, en particulier Facebook et WhatsApp sous le mot d’ordre « Khallouha tfaless», en français ‘‘laissez-la faire faillite’’. D’après le journal Financial Afrik, cet appel au boycott a eu un effet tout au moins indirect sur l’opérateur, avec par exemple sur Internet, la baisse considérable du nombre des likes sur la page Facebook de Mauritel.

Pour l’instant, l’opérateur n’a pas encore officiellement réagit face à ce mouvement de protestation qui le vise. Du côté des utilisateurs, le mouvement devrait se maintenir jusqu’à ce que les revendications soient prises en compte : «Nos demandes sont claires: réduire les prix déraisonnables en comparaison aux pays dont les revenus sont beaucoup plus importants», peut-on lire que l’une des pages qui font promotion de la campagne du boycott sur Facebook.

Ecrit par TIC Mag

L’article Mauritanie : ‘‘laissez-la faire faillite’’ : La campagne de boycott lancée contre la filiale de Maroc Telecom est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag https://ift.tt/2IQhflM
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: