mardi 17 avril 2018

Emile Kougbadi : « Des centaines d’emplois ont été créés » avec la couverture des zones blanches au Bénin

(TIC Mag) – Il y a moins de deux ans, le gouvernement du Nouveau départ prenait l’initiative de mettre en œuvre le projet de couverture des zones blanches en téléphonie mobile. On se rend compte aujourd’hui qu’il a déjà réussi à sortir de l’exclusion numérique 95 000 personnes d’une quarantaine de localités et à fournir l’accès à l’internet, à la téléphonie mobile et aux services postaux de base aux populations concernées, par le biais du ministère de l’Economie numérique et de la Communication,.

Sur le plan de la couverture de ces zones dites blanches, les activités ont été menées par l’Agence Béninoise du Service Universel des Communications électroniques et de la Poste (Absu-Cep). Elles ont ainsi permis de réduire les obstacles à la communication des populations de ces zones.

La première phase du projet réalisée en partenariat avec l’opérateur de téléphonie Mtn-Bénin a permis la construction de 34 sites de relais électromagnétiques, destinés à couvrir environ une quarantaine de localités en déficit d’accès dans les communes de Dassa-Zoumè, Glazoué, Bantè, Savalou, Djidja, Tchaourou et Ouèssè. Il a également permis de desservir environ 95 000 personnes, pour la première phase de ce projet et a coûté environ 2,5 milliards de F.Cfa.

L’unanimité est faite autour de ce que ces investissements ont permis aux populations de ces localités de s’ouvrir au reste du monde. Et aussi, ils ont  permis l’émergence d’une économie locale tournée vers le numérique, conformément à la vision du gouvernement.

Ainsi, « l’analyse du rapport de suivi du 1er trimestre d’exploitation, couvrant les mois de septembre à novembre 2017, révèle que 3064 puces ont été vendues sur la période sous revue sur l’ensemble des 34 sites » mentionne Emile Kougbadi, directeur général de l’Absu-Cep.

En termes de retombées, renchérit-il, « les revenus générés par l’utilisation des services mobiles sur l’ensemble des sites par les populations locales est de 118,063 millions FCFA sur les trois mois d’exploitation avec une bonne qualité des trafics. Le taux mensuel moyen d’établissement d’appels est de 99,47% contre un taux moyen de coupure des appels de 0,49% »

Emile Kougbadi souligne pour le mettre à l’actif du gouvernement du Nouveau départ, qu’« aujourd’hui, l’on rencontre dans ces zones, des points de vente de crédit de communication, des points de vente de téléphones portables, des ateliers de réparation de portables, des points de transfert d’argent par le mobile, etc. En un mot, des centaines d’emplois sont ainsi créés ».

C’est que, dans son ambition de faire du Bénin la plateforme des services numériques de l’Afrique de l’Ouest, le gouvernement a lancé, en novembre 2016, le projet de couverture des zones blanches en téléphonie mobile pour offrir un accès aux services de téléphonie et d’internet mobile haut débit à plus de 500 000 personnes dans 234 localités/villages.

Selon le directeur général de l’Absu-Cep, ce projet vise à subventionner les opérateurs de téléphonie à étendre leurs réseaux afin de couvrir progressivement les zones non encore desservies et à permettre un accès effectif des populations de ces localités aux services de voix (appels nationaux et internationaux), de données (SMS, internet) et aux services à valeurs ajoutées.

Ecrit par TIC Mag

L’article Emile Kougbadi : « Des centaines d’emplois ont été créés » avec la couverture des zones blanches au Bénin est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag https://ift.tt/2qBNScQ
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: