vendredi 30 mars 2018

La RDC entame la restitution des fréquences dues au Congo Brazza

(TIC Mag) – « Depuis quelques jours, via le régulateur, nous sommes informés que la RDC vient de nous restituer quatre fréquences. Nous pouvons déjà résoudre les problèmes liés aux fréquences analogiques et numériques, et mener à bien nos projets comme l’installation de nos chaînes numériques ». Ces propos sont de Thierry Moungalla (photo), le ministre congolais de la Communication et des Médias. Il annonce ainsi les premiers fruits de l’accord conclu avec son grand voisin la RDC, et qui vise la restitution à son pays des fréquences saisies illégalement depuis plus de 20 ans la RDC, et dont la légitimité avait été rétrocédées au Congo par l’Union internationale des télécoms (Uit).

Une annonce qui confirme l’engagement pris au mois de novembre 2017 par son homologue de la RDC Lambert Mende : « Ce qui est dû à la République du Congo doit revenir au Congo, et ce qui appartient à la RDC restera à la RDC. Avec le numérique, il sera possible de satisfaire les deux parties sans gêner l’autre », avait-il alors martelé lors des Journées des nouvelles technologies de l’information et de la communication, organisées à Brazzaville par BPO.

Après la restitution de ces fréquences, celles-ci seront ensuite remises aux opérateurs télécoms ainsi qu’aux fournisseurs d’accès Internet « pour leur permettre de développer des services pour lesquels ils ont du mal à amplifier avec le peu de fréquences analogiques dont ils disposent », ajoute le ministre Thierry Moungalla, cité par l’agence Adiac. Il évoque les exemples de la télévision sur IP ou encore le GPS. Elle tombe également à pic, exactement au moment où le Congo est en train de déployer la TNT sur son territoire. D’après Thierry Moungalla, d’autres fréquences appartenant au Congo, encore utilisées par les médias de la RDC, vont être restituées dans les prochains jours.

Ecrit par TIC Mag

L’article La RDC entame la restitution des fréquences dues au Congo Brazza est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag https://ift.tt/2GpbpY4
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: