Kenya : La fintech 4G Capital va émettre des obligations en crypto-monnaie

(TIC Mag) – Alors que plusieurs pays dans le monde s’opposent catégoriquement à l’utilisation des crypto-monnaies, le Kenya semble ramer à contre-courant, et conforte l’utilisation de ces nouvelles monnaies électroniques. Moins d’un an après être devenu le premier Etat au monde à lancer un système d’emprunt obligataire via paiement mobile, 4G Capital, une fintech basée à Nairobi  et spécialisée dans la micro-finance et la formation dirigée par le Britannique Wayne Hennessy-Barrett (photo) annonce l’émission prochaine d’obligations en crypto-monnaies dans l’objectif de lever 10 millions de dollars.

D’après la fintech, son opération essentiellement orientée vers les jeunes « techs »serait presque déjà prête, et est actuellement à la phase de bouclage. Si tout se déroule comme prévu, elle devra être lancée en avril 2018 via une plateforme gérée par la canadienne Finhaven. Dans le même temps, les retours seront payés mensuellement en cryptomonnaie -bitcoin ou ethereum- ou en dollars américains. Pour 4G Capital, l’objectif d’une telle opération est d’atteindre 10 millions de dollars et un coupon ciblé de crypto-monnaie de 10%, afin de prouver la viabilité du concept.

Ecrit par TIC Mag

L’article Kenya : La fintech 4G Capital va émettre des obligations en crypto-monnaie est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2IDmjHq
via IFTTT
Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés