Gabon : Le sénat appelle le gouvernement à mettre de l’ordre dans les réseaux sociaux

(TIC Mag) – Au Gabon, la présidente du Sénat Lucie Milebou Mboussou (photo) estime que la prolifération de l’utilisation des réseaux sociaux et les posts virulents de certains internautes représentent une menace pour les libertés individuelles. A l’occasion de la cérémonie de rentrée parlementaire du 1er mars courant pour le compte de la première session ordinaire de l’année 2018, elle a interpellé le gouvernement gabonais sur cette réalité, tout en lui demandant de mettre de l’ordre dans l’utilisation des réseaux sociaux dans le pays.

D’après le journal gabonreview.com qui révèle l’information, la présidente du Sénat dit être inquiète des dérives des libertés individuelles, qui « «se matérialisent à travers les réseaux sociaux et certains médias, par des propos ignobles, qui perturbent et troublent notre société, nos familles». Elle dit également avoir constaté ces derniers mois «la perte des valeurs morales, culturelles, conjuguée au désir de détruire son prochain gratuitement, et la délectation des propos haineux, n’ont jamais atteint un niveau aussi élevé de nocivité».

Dans la foulée de cette déclaration, les sénateurs gabonais ont proposé au gouvernement de prendre des initiatives qui viseraient à limiter l’impact de ce qu’ils présentent comme étant une «nouvelle forme de criminalité moderne». La présidente du Sénat évoque au passage un défi sécuritaire qui «n’est plus que physique, il englobe désormais la sécurité de la vie familiale, l’équilibre sociale avec cette appréhension du discours malveillant de l’autre».

Ecrit Par TIC Mag

L’article Gabon : Le sénat appelle le gouvernement à mettre de l’ordre dans les réseaux sociaux est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2Fjalot
via IFTTT
Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés