mardi 20 mars 2018

Gabon : Le personnel de l’IAI en grève

(TIC Mag) – Au Gabon, le climat de tension qui s’est installé depuis plusieurs mois entre le personnel du bureau local de l’Institut africain d’Information (IAI) et son administration ne semble pas trouver de solution. Bien au contraire, le mouvement de revendication se durcit, avec notamment l’entame d’un mouvement de grève illimité par le personnel, dont le préavis a été déposé le 8 mars 2018.

Avec cette grève, le personnel de l’institution réclame le paiement des aérés de 8 mois de salaires, ainsi que le départ de l’actuelle Directrice générale de l’IAI Gabon. Des revendications qui font suite à celle du corps enseignant qui réclamait 7 mois de salaires impayés, ainsi que des étudiants qui à leur tour appelaient à une reprise des cours.

De manière générale, ils réclament l’amélioration de leurs conditions de travail et d’apprentissage. Aussi, ils exigent le départ de l’actuelle directrice générale Binta-Fatouma Kalme qu’ils accusent de « bradage du patrimoine de l’IAI », l’organisation urgente d’un conseil d’administration extraordinaire, le versement des cotisations de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et de la Caisse nationale d’assurance maladie et garantie sociale (CNAMGS). Ainsi que l’application urgente des recommandations et des résolutions du conseil d’administration de juillet 2017.

C’est le 11 novembre 2016 que la Nigérienne Binta-Fatouma KALME a été installée à Libreville par le président du conseil d’administration de l’IAI, Alex Bernard Bongo Ondimba, par ailleurs DG de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF). La DG avait pour mission de redorer le blason de cette institution longtemps secouée par des crises structurelles principalement causées par l’absence des financements et de contributions des autres pays africains.

Ecrit par TIC Mag

L’article Gabon : Le personnel de l’IAI en grève est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2prvLES
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: