lundi 19 mars 2018

Etats-Unis : Après les révélations sur Cambridge Analytica, Facebook chute en bourse

(TIC Mag) – Au lendemain des révélations sur l’utilisation par l’entreprise Cambridge Analytica de données personnelles de millions d’utilisateurs du réseau social Facebook et de son blocage par ce dernier, les conséquences, notamment économiques commencent à se faire sentir par Facebook. En effet, quelques minutes après l’ouverture de la Bourse de New York, l’action du réseau social avait chuté de 4,83% à 176,15 dollars, pesant fortement sur le cours du Nasdaq.Cette dégringolade intervient après la publication d’une enquête des journaux américains  New York Times et The Observer qui révélait que Cambridge Analytica, détenue par des proches du président Donald Trump, aurait récupéré les données de 50 millions d’utilisateurs et s’en serait servi pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d’influencer le vote des électeurs.

Même si Facebook a annoncé dans la foulée avoir “suspendu” Cambridge Analytica, ainsi que les accès de la maison mère de la société, Strategic Communication Laboratories (SCL), ceux d’Aleksandr Kogan, psychologue à l’université de Cambridge, et Christopher Wylie, dirigeant de la société Eunoia Technologies et ancien employé de Cambridge Analytica, les internautes s’en sont amèrement pris au réseau social, accusé de ne pas protéger assez ses utilisateurs, créant dans la même veine une vague de méfiance à l’endroit du réseau social.

Dans le même temps, Facebook, via Paul Grewal, son vice-président et directeur juridique adjoint, indique qu’il est possible que toutes les données en possession de Cambridge Analytica n’aient jusqu’ici pas été définitivement supprimées : « Il y a plusieurs jours, nous avons reçu des informations selon lesquelles, contrairement aux promesses qui nous avaient été faites, toutes les données n’ont pas été détruites…Nous agissons vigoureusement pour déterminer la véracité de ces informations. Si elles sont exactes, il s’agirait d’un nouvelle violation inacceptable de la confiance et des engagements qui ont été pris ». Il ajoute ensuite que Facebook « prendra les mesures nécessaires pour que les données en question soient effacées une bonne fois pour toute ». En d’autres termes, il n’exclut pas une action devant la justice américaine. Déclarations faites avant l’annonce par Facebook d’avoir suspendu le compte de Cambridge Analytica. Probablement, Facebook se mord les doigts suite à la réaction de la bourse après l’information qu’elle a elle-même rendue publique.

Ecrit par TIC Mag

L’article Etats-Unis : Après les révélations sur Cambridge Analytica, Facebook chute en bourse est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2GKpqge
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: