mardi 13 mars 2018

CONGO : vers la numérisation des procédures de création d’entreprise

(TIC Mag)- L’Agence congolaise pour la création d’entreprise (ACCE) va être dotée d’un logiciel qui permettra aux usagers de disposer, en un lieu unique et en temps record, de l’acte de naissance créant leur société.

Ayant fait l’objet d’une étude, le projet d’informatisation et de mise en réseau de l’ACCE avec les administrations partenaires a été validé à l’issue d’un comité de pilotage conduit par la ministre des Petites, moyennes entreprises (PME) et de l’artisanat, Yvonne Adélaïde Mougany (photo), le 13 mars à Brazzaville.

« Tout ce qui se fait s’inscrit dans le cadre du plan d’action à l’amélioration du climat des affaires au Congo. Créer une entreprise  correspond à un véritable parcours de combattant, plus de cent jours. Cela décourageait des éventuels investisseurs qui voulaient s’installer au Congo .», a reconnu la ministre des PME.

« La création d’un guichet unique facilite les opérations de création d’entreprise, de modification et tout ce qui concerne les autorisations temporaires d’exercice. Il nous manque quelques équipements que nous allons acquérir dans la semaine. Ainsi, tout sera au point. », a-t-elle assuré.

Avant la mise en service de cette plate-forme, les opérateurs locaux bénéficieront des séances d’impression en vue de maîtriser ce logiciel. A terme, cet outil permettra également aux usagers, à travers le monde, de mettre à disposition leurs données à caractère personnel directement sur la page web de l’Agence, a relevé David Mbouroukounda, expert du cabinet Camax, réalisateur de l’étude sur l’informatisation de l’ACCE.

Rappelons que l’informatisation de cette agence s’inscrit dans la mise en œuvre du Projet d’appui au climat des investissements et à la gouvernance sectorielle forêt/bois (Pacigof).

Ecrit par TIC Mag

L’article CONGO : vers la numérisation des procédures de création d’entreprise est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2FxDJXP
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: