jeudi 8 février 2018

Mieux comprendre l’intérêt de l’IA pour votre business

Comment définir l‘intelligence artificielle ? Et surtout, comment s’en servir pour développer ou améliorer son business ?

Comment définir l‘intelligence artificielle ? Entre machine learning, deep learning et traitement automatique du langage naturel, que recouvre exactement ce concept ? Au-delà de la technologie, quels sont les enjeux pour les organisations ? Pour pouvoir répondre à ces questions, nous vous proposons un petit guide sur l’IA et ses champs d’application en entreprise. IA, business : comment marier les deux et en tirer parti pour votre entreprise ? Après cet article, vous devriez être en mesure de proposer de nouvelles pistes d’application, de nouveaux usages de l’IA à vos collègues et vos clients… Ou du moins de mieux saisir le langage abscons du data scientist de votre organisation et l’intérêt de votre CMO pour le sujet ! Suivez-nous pour cette exploration du monde (pas si) mystérieux de l’IA.

L’IA, un domaine difficile à définir, et en constante mutation

Première difficulté : une définition unique de l’IA n’existe pas au sein de la communauté scientifique. Pour simplifier, on peut retenir deux champs d’application selon l’approche que l’on adopte :

  • La réflexion autour des objectifs de la recherche en IA, qui se concentre sur la création et l’étude de machines qui agissent en faisant preuve d’intelligence ;
  • L’étude des sous-problèmes que l’IA tente de résoudre : vision par ordinateur, reconnaissance et synthèse vocale, traitement automatique du langage naturel, raisonnement, planification…

Difficulté supplémentaire, les branches de l’IA forment de nombreuses ramifications. Par exemple, le domaine de l’IA que l’on évoque régulièrement actuellement est celui du machine learning, dans lequel l’ordinateur apprend par lui-même en repérant seul les patterns. Le deep learning, dont on entend également beaucoup parler, est une sous-catégorie du machine learning, utilisant des couches de neurones artificiels qui imitent le fonctionnement du cerveau humain. Et certaines de ces branches de l’IA se croisent, rendant la classification difficile : il est par exemple possible d’utiliser du machine learning pour résoudre des problèmes liés à la vision par ordinateur !

Usages de l’IA : un enjeu économique

Reine de la Silicon Valley, à la source de la création de nombreuses start-up (y compris dans la French Tech), l’IA est devenue incontournable. Au-delà d’une question de technologie, l’IA est un véritable enjeu économique : de la santé à l’automobile en passant par l’énergie, la plupart des secteurs vont être (ou sont déjà) impactés par cette révolution.

Parce que les systèmes d’IA reposent sur l’ingestion massive de données pour s’améliorer, les entreprises de la Silicon Valley sont particulièrement bien placées pour tirer leur épingle du jeu. Mais elles ne sont pas les seules : la plupart des business créent des flots de données qui peuvent se transformer en or, à condition de savoir les traiter.

Véritable avantage compétitif, l’intégration de l’IA dans les business models des entreprises leur permet des économies substantielles, mais surtout la création de services nouveaux et la facilitation de tâches autrefois très gourmandes en temps et ressources.

L’IA est ainsi très utile dans l’industrie, par exemple pour la maintenance préventive. Mais d’une manière générale, le potentiel de l’IA offre ainsi des possibilités immenses pour toutes les organisations, de la plus petite à la plus grande. Avec la mise à disposition d’IA très puissantes via le cloud, plus besoin d’un docteur en mathématique pour commencer à en infuser dans vos produits et services !

Des applications dans (presque) tous les domaines

Mais plus concrètement : qu’est-ce que l’IA permet ? Ces technologies ne sont plus limitées au seul champ de l’informatique. Dans le domaine de la santé par exemple, on voit apparaitre des projets d’IA aidant à la détection de maladies à partir de symptômes à côté desquels des médecins chevronnés passent parfois. Autre champ d’application : la consommation d’énergie. Des capteurs connectés sont en effet capables de mesurer et gérer la consommation d’énergie des bâtiments en temps réel et pourront avec le temps mieux prédire ces informations, avec d’autres économies à la clé.

Dans le domaine de la relation client et du marketing, les chatbots sont un autre exemple d’application de l’IA. Elle est ici utilisée pour des résultats business bien concrets qui vont de la réponse aux questions courantes aux commandes en ligne, désengorgeant ainsi les services après-vente.

Enfin, vous utilisez très probablement de l’IA sans le savoir, car elle est infusée dans de nombreux outils que vous utilisez tous les jours : traduction instantanée, détection des menaces non répertoriées par les antivirus classiques, gestion de projet améliorée… autant d’exemples d’utilisation de l’IA dans votre vie professionnelle, dont vous ne vous rendez pas forcément compte.

S’il y a du digital, il y a (ou aura) de l’IA

Plus généralement, partout où l’on retrouve du digital, on retrouve (ou retrouvera) de l’IA. Des centaines de start-up se créent aujourd’hui en s’appuyant sur des services et outils basés sur l’IA qui n’existaient pas il y a moins de deux ans.

Avec la mise à disposition d’intelligences artificielles de plus en plus puissantes pour tous les développeurs et business, des start-up aux grands groupes, chacun peut d’ores et déjà disposer d’outils pour développer des services et produits plus « intelligents ». Même si cette évolution est parfois difficile à suivre pour des entreprises traditionnelles en pleine transformation digitale.

En effet, la question de savoir si ces évolutions auront lieu ne se pose plus. Il est plutôt urgent de savoir quand et comment elles auront lieu. Finalement, ne pas avoir de stratégie en matière d’intelligence artificielle revient à ne pas avoir de stratégie du tout. Raison de plus pour ne plus attendre avant de se lancer !

Écrit par Expériences Microsoft

L’article Mieux comprendre l’intérêt de l’IA pour votre business est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2GYDz9j
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: