Cameroun : Vers une digitalisation du secteur de l’assurance

(TIC Mag) – Au Cameroun, les acteurs du secteur de l’assurance réunis à Douala le 23 février 2018 à l’occasion d’un atelier sur l’activité ont unanimement appelés à une digitalisation de leur métier, ce qui devrait aboutir à terme sur un élargissement de leur portefeuille. D’après Protais Ayangma (photo), le président du cabinet de conseil en assurances P2A, la digitalisation devra rapprocher « les assureurs de leur cible potentielle. Elle permet également aux compagnies d’assurance de proposer des produits d’assurance à des cibles qui, pour l’instant, n’étaient pas atteintes, notamment les personnes à faible revenu ».

Dans la foulée, le directeur des assurances au ministère des Finances estime également que le secteur camerounais de l’assurance n’a pas encore véritablement intégré l’opportunité que représente le numérique, et qu’il serait grand temps de le faire : « l’assurance doit saisir les opportunités du numérique pour toucher le maximum des populations, même ceux qui sont dans les zones reculées. On est sûr que la digitalisation sera un bon moyen pour accroître le taux de pénétration de l’assurance au Cameroun qui est actuellement encore très faible. (…). Ça va favoriser le développement de la micro assurance », explique-t-il.

Notons que ce n’est pas la première fois que les acteurs camerounais de l’assurance réfléchissent à des moyens de s’accrocher à des tendances liées au TIC pour soutenir la croissance de leur activité. En décembre 2015, le groupe d’assurance Activa annonçait la signature avec l’opérateur de télécoms Orange Cameroun d’un partenariat en vue du lancement de Activa Makala, une police d’assurance exclusivement dédiée aux personnes défavorisées et accessible par Mobile Money. L’assureur entendait alors surfer sur la pénétration du mobile, qui est aux environs de 90% dans le pays, contre seulement 2% pour l’assurance.

Ecrit par TIC Mag

L’article Cameroun : Vers une digitalisation du secteur de l’assurance est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2GMD01q
via IFTTT
Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés