jeudi 1 février 2018

Cameroun : en 2016, les opérateurs des télécoms ont réalisé 13,8% de l’investissement national, à 398,6 milliards FCfa

Le marché des communications électroniques, sur lequel s’affairent les opérateurs de la téléphonie fixe et mobile, les fournisseurs d’accès internet (FAI) et autres opérateurs virtuels (MVNO), a été très dynamique, au cours de l’année 2016, surtout en matière d’investissements consentis.

Selon un rapport que vient de publier l’Agence de régulation des télécommunications (ART), document qui décrypte ce marché au cours de l’année 2016, les investissements réalisés par les différents opérateurs s’élèvent à 398,6 milliards de francs Cfa, en hausse de 34,04% par rapport à l’année précédente.

Le régulateur télécoms, qui précise que ce volume des investissements n’intègre pas les droits d’entrée et de renouvellement de licences versés par certains de ces opérateurs, souligne par ailleurs que 97,51% du montant global des investissements est à mettre à l’actif des opérateurs concessionnaires (Orange, MTN, Nexttel).

Après avoir fait remarquer que «les investissements des opérateurs titulaires de licences de première catégorie (fournisseurs d’accès à internet) renouent avec une forte croissance de 836,04%, pour s’établir à 9,93 milliards de francs Cfa» en 2016, le rapport souligne qu’avec le volume global de leurs investissements, les opérateurs du secteur des communications électroniques ont contribué à hauteur de 13,8% à l’investissement national, enregistrant ainsi un gain de plus de 5 points par rapport à l’année 2015.

Selon l’ART, tous ces investissements «ont essentiellement été accomplis en vue de la poursuite de l’extension de la couverture réseau du territoire et de l’amélioration qualitative de l’accès des populations aux services de communications électroniques».

Par Brice R. Mbodiam pour Investir Au Cameroun

L’article Cameroun : en 2016, les opérateurs des télécoms ont réalisé 13,8% de l’investissement national, à 398,6 milliards FCfa est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2BNMgiS
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: