mardi 23 janvier 2018

Yves Castanou : « La qualité de service n’est pas une option mais une obligation pour les opérateurs»

(TIC Mag) – Alors que le secteur de la téléphonie mobile au Congo enregistre des performances économiques à la baisse, le directeur général de l’Agence de régulation des Postes et des Communications électroniques (Arpce) Yves Castanou a fait une sortie dans les colonnes de Les Dépêches de Brazzaville pour faire le point sur les différents chantiers engagés par le gendarme du secteur. D’après Yves Castanou, la qualité du service s’est globalement améliorée dans le pays, particulièrement pour les opérateurs MTN et Airtel. En ce qui concerne Azur, Yves Castanou estime que la qualité du service n’est pas encore véritablement satisfaisante, et que cet opérateur a plusieurs fois été invité à respecter ses obligations : « A chaque fois que cela est possible, nous avons toujours enjoint les opérateurs au respect scrupuleux de leur cahier de charges. Ils savent que la qualité de service n’est pas une option mais une obligation pour leur business », explique Yves Castanou.

Toutefois, le patron du régulateur congolais reconnait que bien souvent, la seule volonté des opérateurs ne suffit pas à garantir une meilleure qualité de services. Bien des fois, d’autres facteurs au-delà de leurs compétences : « Il faut reconnaître, par ailleurs, qu’il y a d’autres paramètres à considérer pour que l’opérateur livre un service exempt de tout reproche, notamment la disponibilité du courant électrique et la disponibilité du carburant pour assurer le relais des groupes électrogènes en cas de manque de courant. Nous savons tous que ce sont là deux défis majeurs auxquels l’Etat a fait régulièrement face l’an dernier…La mauvaise qualité des réseaux et des services n’est donc pas du simple fait des opérateurs. Voilà pourquoi, en tant que régulateur, c’est-à-dire juge, arbitre et gendarme du secteur, nous prenons toujours le soin de considérer tous les paramètres, d’observer tous les contours de la question avant de trancher », ajoute Yves Castanou.

Cependant, il fait savoir que si la rentabilité des opérateurs a connu une baisse, c’est en partie en raison de la baisse du trafic international et du trafic off net du fait de l’utilisation des réseaux sociaux pour écouler le trafic voix et SMS et la conjoncture économique difficile que traverse notre pays. Ce qui justifie l’essor de la Data dont le produit a connu une croissance de 14,75% en 2017. Dans ce contexte, Yves Castanou dit être en train de trouver des pistes pour davantage encadrer l’essor des OTT : « Dans nos missions de promotion des secteurs régulés et protection des intérêts des différentes parties prenantes, nous étudions des pistes de solutions devant permettre aux opérateurs, et par ricochet au gouvernement, de ne pas être les perdants dans ce business ».

Ecrit par TIC Mag

L’article Yves Castanou : « La qualité de service n’est pas une option mais une obligation pour les opérateurs» est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2F6SJau
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: