mercredi 10 janvier 2018

L’Egypte lance le Nile X, présenté comme le premier smartphone 100% africain

(TIC Mag) – C’est le nouveau joyau de l’industrie Tech égyptienne. L’entreprise Sico Technology basée au Caire a annoncé le lancement du Nile X, présenté comme étant le premier smartphone 100% africain, et qui est appelé à devenir une référence en Afrique et dans le monde. D’après Sico Technology, l’objectif derrière la création de Nile X est de mettre à la disposition de la population des téléphones intelligents, dans un contexte où seulement 32% d’Egyptiens disposent d’un Smartphone. L’idée est de profiter de cette brèche pour proposer des téléphones à des prix abordables et adaptés.

« Il existe de fortes opportunités pour l’Égypte d’être un centre de production de smartphones abordables en Afrique et nous voulons faire partie de ce changement. Nous voulons une révolution dans le secteur électronique dans la région… Nous avons la capacité de produire plus de 1,8 million d’unités dans les deux premières semaines dès le lancement », explique Mohamed Abel Azim, directeur marketing de SICO, cité par happyinafrica.com. En ce qui concerne les caractéristiques, le Nile X dispose d’une capacité de 4 Go de Ram, et d’un appareil photo à 13 mégapixels. Pour ce qui est coûts, ils oscillent entre 11 et 235 dollars, ce qui devrait le rendre accessible même aux faibles bourses. Il est tout de même utile de préciser que le projet Nile-X bénéficie du soutien de ministère égyptien des Technologies de l’information et de la Communication, qui y a déjà investi environ 400 millions de livres égyptiennes.

Après l’Egypte, on apprend du journal happyinafrica.com que l’entreprise SICO a pour ambition de s’étendre en Afrique avec des projets de construction d’un hub régional est-africain à Nairobi et d’expansion au Mozambique, au Nigeria et en Afrique du Sud.

Ecrit par TIC Mag

L’article L’Egypte lance le Nile X, présenté comme le premier smartphone 100% africain est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2CLUklr
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: