vendredi 26 janvier 2018

Glo Bénin s’oppose à la décision de l’Arcep et réclame dédommagement avant la redirection de ses abonnées vers Moov

(TIC Mag) – L’opérateur nigérian Glo mobile Bénin S.A. s’oppose à la décision de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste du Bénin (Arcep-Bénin), à propos de la redirection de ses 1 451 651 abonnés vers Etisalat Bénin (Moov-Bénin). C’est ce qui ressort de l’opposition à décision, qu’a adressée le 24 janvier 2018, l’opérateur nigérian Glo mobile, à l’Arcep-Bénin et notifiée à Etisalat Bénin S.A, aprend-on.

En effet, le 18 décembre 2017, l’Arcep-Bénin a pris une décision par laquelle, elle refusait le renouvellement de la licence de l’opérateur de téléphonie mobile Glo mobile S.A. Autrement dit, cette décision mettait un terme aux activités de l’opérateur nigérian Glo mobile, sur l’ensemble du territoire du Bénin. Le 17 janvier 2018, l’Arcep a signé une nouvelle décision par laquelle, elle redirige tous les abonnés de Glo vers Etisalat Bénin (Moov-Bénin), décision à laquelle, Glo mobile Bénin S.A. s’oppose.

Avant que ses clients ne soient reversés dans la base de données d’Etisalat Bénin S.A (Moov Bénin), l’opérateur de téléphonie nigérian est décidé à se faire dédommager. Pour Glo mobile Bénin S.A, de lourds investissements ont été opérés pour attirer, pour mobiliser et pour garder cette clientèle qu’il, l’opérateur, estime être sa propriété.

Il pense que cette attitude porte atteinte au droit de propriété, qui est pourtant consacré par l’article 22 de la constitution du Bénin. L’opérateur compte saisir à travers ses avocats, le tribunal commercial de la Cour d’Appel de Cotonou, si l’Arcep-Bénin et Etisalat Bénin ne s’exécutent pas.

Les précisions de l’ARCEP

Face à cette opposition exprimée de Glo mobile Bénin S.A. contre le transfert de ses abonnés vers le réseau Moov Bénin, l’Arcep a tenu, à travers son secrétaire exécutif, à porter des clarifications sur le processus contre lequel Glo mobile Bénin S.A. s’insurge. Ainsi, selon Hervé Coovi Guedegbe, secrétaire exécutif de l’Arcep-Bénin, en matière de réseau GSM, les numéros de téléphone des abonnés ne sont pas une propriété des réseaux ; c’est une propriété exclusive de l’État, qui décide de quoi en faire si le réseau qui a reçu la licence de les exploiter n’arrive plus à le faire. Ce qui est actuellement le cas du réseau Gsm Glo mobile Bénin S.A.

Pour le secrétaire exécutif de l’Arcep-Bénin, pour qui tout se passe bien jusque-là dans les normes requises par rapport à la gestion des abonnés de Glo mobile Bénin S.A. après que ce dernier ait perdu la licence qui lui permettait d’exercer en République du Bénin, l’État à travers l’Arcep-Bénin a l’obligation de protéger les abonnés de Glo mobile Bénin S.A. C’est cette logique qui a déterminé l’attribution des numéros de téléphone des abonnés du réseau Glo mobile Bénin S.A. au réseau Moov Bénin.

S’agissant de la volonté des abonnés qui auraient aimé opter pour le réseau de leur choix, Hervé Coovi Guedegbe indique que cela n’est pas encore possible au Bénin.  Ainsi, l’Arcep a décidé d’attribuer les numéros de Glo mobile Bénin S.A. exclusivement à Moov Bénin, en attendant qu’à travers la portabilité des numéros mobiles dans les prochains mois au Bénin cela soit effectif.

Par TIC Mag

L’article Glo Bénin s’oppose à la décision de l’Arcep et réclame dédommagement avant la redirection de ses abonnées vers Moov est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2rGVCgy
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: