Fintech : Les Etats-Unis interdisent le rachat de MoneyGram par la Chine

(TIC Mag) –  Le Comité sur les investissements étrangers aux Etats-Unis (Cfius) a annoncé le 3 janvier 2018 qu’il avait pris la décision de bloquer le rachat du groupe américain spécialisé dans les transferts internationaux d’argent Moneygram, par Ant Financial, société financière liée au géant de l’e-commerce Alibaba dont le patron est Jack Ma. Une interdiction qui oblige les deux groupes à abandonner ce rapprochement qui devrait avoir une valeur de 1,2 milliards de dollars.

D’après les médias américains, le Cfius a justifié son opposition à ce rachat par des inquiétudes sur la sécurité des données personnelles, ainsi que sur le contrôle des transactions vis-à-vis du blanchiment d’argent et du financement du terrorisme. En réponse, les deux entreprises ont déploré ce veto du Cfius qui intervient « malgré les efforts considérables pour répondre aux préoccupations du comité ».

Dans la foulée, le gouvernement chinois a également réagi via le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Geng Shuang qui espérer que les autorités américaines reviennent sur leur décision : « Nous espérons que les Etats-Unis puissent établir un environnement équitable et prévisible pour les entreprises chinoises qui veulent y investir », explique-t-il, tout en réclamant des autorités américaines un traitement équitable dans les services de MoneyGram.

Ecrit par TIC Mag

L’article Fintech : Les Etats-Unis interdisent le rachat de MoneyGram par la Chine est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2CznwMi
via IFTTT
Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés