jeudi 14 décembre 2017

Télécoms : Gemalto dit non à l’offre de rachat d’Atos

(TIC Mag) –Alors que Thierry Breton, le président du groupe français Atos spécialisé dans les cartes à puces avait annoncé le 11 décembre 2017 son intention de racheter le groupe Gemalto (spécialiste de la sécurité numérique) pour 4,3 milliards d’euros afin de créer un poids lourd dans la cybersécurité et les technologies digitales, le groupe Gemalto a donné sa réponse le 13 décembre 2017.

Dans son communiqué, Gemalto rejette l’offre d’Atos, en estimant qu’elle ne relève pas d’une approche « amicale et coopérative ». Mieux, Gemalto affirme que la proposition d’Atos de racheter ses actions à 46 euros sous-estime de manière « significative » sa valeur, et qu’elle « ne reflète pas ses positions de leader sur des segments à forte croissance ». En définitive, Gemalto arrive à la conclusion selon laquelle l’offre d’Atos « mieux positionné en tant qu’entreprise autonome  pour poursuivre avec succès son développement et créer de la valeur à long terme ».

Pour rappel, le groupe français Atos avait proposé le 28 novembre 2017 une offre de rachat à Gemalto d’une valeur de 4,3 milliards d’euros : « Compte tenu des risques accrus pouvant désormais affecter le titre Gemalto, et dans un souci de bonne information du marché, le conseil d‘administration d‘Atos a décidé de rendre publique sa proposition tout en maintenant son objectif d’engager des discussions amicales et de parvenir à une transaction recommandée par le conseil d‘administration de Gemalto », expliquait alors Thierry Breton.

Ecrit par TIC Mag

L’article Télécoms : Gemalto dit non à l’offre de rachat d’Atos est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2C5bz0v
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: