vendredi 17 novembre 2017

Nigeria: l’ex-Pdg d’Etisalat et le Pdg d’Airtel menacés d’un mandat d’arrêt par le Parlement

Le 15 novembre 2017, le comité parlementaire en charge d’enquêter sur les activités des entreprises de télécommunications au Nigéria s’est réuni à Abuja pour reprendre ses investigations, rapporte le site d’information guardian.ng. Au cours de la rencontre, les députés ont menacé d’émettre des mandats d’arrêt à l’encontre de l’ex-président directeur général de la défunte compagnie Etisalat, Hakeem Belo-Osagie (photo), et du président directeur général d’Airtel Nigeria, Segun Ogunsanya.

Le comité ad hoc qui contrôle les activités et les opérations des sociétés télécoms, des fournisseurs de services Internet, des entreprises spécialisées dans la commercialisation de produits TIC et télécoms, reproche aux deux responsables leur refus de se présenter devant les députés depuis le début de ses travaux. Le comité a souligné que ce n’est pas la première fois que les deux Pdg affichent ce comportement de défiance à l’endroit du Parlement. Malgré les multiples invitations qui leur ont été envoyées par le passé, même sur des questions hautement sensibles comme les accusations d’évasions fiscales portées à l’encontre de leur entreprise, les deux hommes ne se sont jamais présentés.

Pour les députés, l’attitude du duo, jugé inacceptable, sera sévèrement puni s’il ne se présente pas devant le Parlement après la prochaine convocation. Les mêmes mesures sévères pourraient s’appliquer au Président directeur général de 9Mobile qui ne s’est pas aussi présenté face au Parlement.

TIC Mag avec Agence Ecofin

L’article Nigeria: l’ex-Pdg d’Etisalat et le Pdg d’Airtel menacés d’un mandat d’arrêt par le Parlement est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2zc2NRk
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: