vendredi 27 octobre 2017

Minette Libom Li Likeng : « Pardonnez MTN, Orange, Nexttel et Camtel de nous avoir fait subir tout cela ! »

Extraits des échanges de la ministre des Postes et Télécommunications avec les journalistes à la suite de la présentation des résultats de l’audit sur la qualité de service des opérateurs mobiles au Cameroun.  

Pourquoi un audit

« Cela fait des années que les Camerounais se plaignent sur la qualité de service des opérateurs de téléphonie mobile. Nous avons tenu de réunions pour savoir ce qu’il faut faire. Et nous nous sommes dit qu’il faut une documentation scientifique et des données réelles. Un miroir sur lequel tout le monde se reconnait et à partir de là, cela va être un départ, une base incontestée dans l’avancement de l’amélioration des services. C’est le résultat de l’audit réalisé par Cybercom Group qui a été restitué aujourd’hui.

Une fois qu’on a constaté ces manquements, nous avons regroupé tous ces opérateurs et leur avons donné un plan de correction des manquements constatés. Car le consultant a fait des recommandations par rapport aux standards internationaux. Voilà pourquoi nous leur disons qu’on leur donne six mois. Entre temps, nous allons renforcer techniquement le régulateur pour qu’il suive la mise en œuvre de ces recommandations. On ne le fait pas pour plaire à quiconque. Ce sont les recommandations du Chef de l’Etat. »

Un dédommagement en vue ?

« Ce qu’on a fait n’avait pas vocation de dédommager les abonnés. On peut compenser les abonnés. Avec plus de 17 millions d’abonnés mobiles, les opérateurs mobiles peuvent vous dédommager avec toutes les difficultés que vous avez rencontrées du fait de la mauvaise qualité des réseaux. Rendez-vous manqués, transferts retardés, etc. Les dédommagements se feront sur la base de quoi ? il faut un document scientifique et objectif. Même s’il fallait sanctionner les opérateurs, la sanction aura quelle taille ?

Même dans les villages, en ville, même les plus hautes autorités sont victimes de la mauvaise qualité du réseau. Personne n’est épargné. Quand on veut bâtir quelque chose de solide, on peut ensemble accepter de faire un certain nombre de sacrifice. Pardonnez-leur de nous avoir fait subir tout cela. Mais désormais, ils sont informés qu’ils vont se mettre à l’œuvre. Je vous assure, ne négligez pas la taille des recommandations. Nous n’avons pas pensé à ce volet compensations, parce que nous n’avons pas les éléments de mesure de cela. »

Pour des propositions constructives

« De toute façon, quand vous achetez une carte SIM, c’est un contrat que vous établissez avec l’opérateur mobile. C’est une relation commerciale et vous pouvez engager des procédures. Mais pour le moment, le gouvernement veut résoudre le problème de façon durable et non ponctuelle. C’est pour cela que les associations de consommateurs ont été invités pour défendre leurs intérêts. Mais ne faisons pas une défense destructrice quand on veut bâtir. Faisons des propositions constructives. Soyons responsables et bâtissons ensemble.  Les opérateurs mobiles sont nos partenaires, ils ont investi, nous avons besoin d’eux. S’ils suivent les recommandations, nous allons obtenir une très bonne qualité de service aux normes internationales. »

Propos recueillis par TIC Mag

L’article Minette Libom Li Likeng : « Pardonnez MTN, Orange, Nexttel et Camtel de nous avoir fait subir tout cela ! » est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2zcTgJd
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: