vendredi 13 octobre 2017

Le Ghana devrait ratifier la convention sur la cybercriminalité d’ici la fin de l’année

Albert Antwi-Boasiko (photo), le conseiller national à la Cybersécurité auprès du ministère des communications de la République du Ghana, a révélé à la presse que le pays devrait ratifier la convention sur la cybercriminalité, plus connue sous le nom de convention de Budapest, d’ici la fin de l’année.

Au cours d’une rencontre avec les journalistes, le 12 octobre 2017, le haut responsable a expliqué que cet instrument juridique permettra au pays d’améliorer son arsenal de lutte contre les actes criminels perpétrés à l’aide des TIC.

Actuellement, le document qui a déjà été présenté au conseil des ministres, n’attend plus que son approbation pour être ratifié par le parlement. La convention de Budapest est présentée comme le premier traité international sur les crimes commis via Internet et d’autres réseaux informatiques. Son principal objectif, poursuivre une politique criminelle commune pour protéger la société contre la cybercriminalité, en adoptant notamment une législation qui encourage la coopération internationale.

A travers la ratification de la convention de Budapest, le Ghana va renforcer ses capacités internationales dans la lutte contre la cybercriminalité. Le pays bénéficie déjà de l’appui des Etas-Unis avec qui il a signé un partenariat dans ce domaine, en avril dernier.

TIC Mag avec l’Agence Ecofin

L’article Le Ghana devrait ratifier la convention sur la cybercriminalité d’ici la fin de l’année est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2ymzLfX
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: