lundi 2 octobre 2017

La Guinée Equatoriale veut rejoindre le consortium du câble sous-marin Cameroun-Brésil formé de China Unicom et Camtel

Le gouvernement de la République de Guinée Equatoriale a signé un mémorandum d’entente avec le consortium en charge du câble sous-marin de fibre optique Cameroun-Brésil, formé de la société chinoise China Unicom et de l’opérateur historique Cameroon Telecommunications (Camtel), pour en devenir membre. La Guinée Equatoriale veut tirer parti de l’infrastructure Internet à très haut débit en cours de déploiement pour améliorer sa capacité data et fournir à ses populations un service Internet de haute qualité.

La signature du mémorandum d’entente est intervenue en marge de la réunion stratégique du comité managérial du consortium Cameroun-Brésil tenue le 29 septembre 2017 à Yaoundé. La rencontre qui a porté sur l’évaluation du niveau d’avancement du câble a regroupé le vice-président de China Unicom, Jiang Zhengxin, le directeur général de la société télécoms, le directeur général de la branche brésilienne, le vice-président de Huawei global et le directeur général de Camtel.

Le consortium de Cameroon-Bresil Submarine cable (CBSC) est né le 14 octobre 2015 de la signature d’une convention de partenariat entre Camtel et l’opérateur chinois China Unicom. Le CBSC, long de près de 6 000 km, sera le premier système sous-marin de fibre optique à rallier le Cameroun à l’Amérique latine. Il a comme point de départ Fortaleza au Brésil et la ville de Kribi au Cameroun comme point d’atterrissement. Il coûte près de 280 milliards de FCfa, financé à 85% par Eximbank of China. Les 15% restants sont apportés par China Unicom, Huawei et Camtel.

TIC Mag avec l’Agence Ecofin

L’article La Guinée Equatoriale veut rejoindre le consortium du câble sous-marin Cameroun-Brésil formé de China Unicom et Camtel est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2hFrBcn
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: