vendredi 20 octobre 2017

Cameroun : Les employés de Vodafone intercèdent auprès du ministre du Travail pour la protection de leurs emplois

(TIC Mag) – A la mi-septembre 2017, l’Agence de régulation des télécommunications du Cameroun (Art) a suspendu les activités du fournisseur d’accès Internet Vodafone pour licence non conforme. Les autorités camerounaises reprochaient à cet opérateur d’exploiter la licence de Northwave, qui a été rachetée par Afrimax. Une opération qui, selon le gouvernement, annulait immédiatement la validité de la licence, vu que la réglementation camerounaise en la matière précise que la licence est incessible.

Suite à cette suspension, les agences et points de vente Vodafone ont été fermés, et une partie du personnel de la filiale camerounaise du britannique Vodafone a été envoyée en congé technique, le temps de trouver un accord avec le gouvernement et particulièrement avec la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng. Depuis, un compromis a été trouvé, et Afrimax a introduit une demande de licence avec laquelle devra désormais opérer Vodafone. Seulement, en attendant la décision du gouvernement, les employés sont inquiets pour la sécurité de leur travail, et ont décidé de poser leur problème au ministre du Travail et de la Sécurité sociale Grégoire Owona, alors en visite à Douala le 19 octobre 2017.

« Nous avons expliqué au ministre que les dirigeants de Vodafone ont fait tout ce qu’il y avait à faire pour que nous ne soyons pas dans la rue. Le ministre nous a dit que le gouvernement nous a entendus. Il nous a demandé de rentrer attendre, et que les choses se feront d’elles même. Il nous a aussi dit que d’après ses discussions avec son collègue des Postes et Télécommunications, il s’est avéré qu’il y avait des soucis au niveau de la documentation fournie par notre management. Cependant, nous ne sommes pas venus voir le ministre pour parler de la documentation. Nous sommes venus voir le ministre en tant que papa et père pour lui porter un message : Nous travaillons pour une entreprise, et nous ne voulons pas rentrer au quartier », explique Romain Benga, un employé de Vodafone.

De manière générale, le ministre Grégoire Owona dit avoir reçu les préoccupations des employés de Vodafone, et affirme que le gouvernement fera tout son possible pour que le problème soit définitivement réglé au plus vite.

Par TIC Mag

L’article Cameroun : Les employés de Vodafone intercèdent auprès du ministre du Travail pour la protection de leurs emplois est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2yG0Lr1
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: