mercredi 6 septembre 2017

Télécoms : La régulation camerounaise à l’école congolaise

(TIC Mag) – Le Cameroun souhaite apprendre davantage de l’expérience congolaise en matière de régulation des télécommunications. D’après l’agence de presse congolaise Adiac, une délégations d’experts de l’Agence de régulation des télécommunications du Cameroun (Art) a récemment séjourné à Brazzaville pour s’enquérir des bonnes pratiques de l’Autorité de régulation des Postes et des communications électroniques (Arpce) du Congo.

De manière générale, on apprend de l’Adiac que les échanges ont tablés sur la collecte des données portant sur les bonnes pratiques de la régulation en Afrique, les modalités de suivi des conventions de concessions des opérateurs fixes et mobiles, le contenu de ces concessions, ainsi que leur cahier de charges, le suivi des obligations contenues dans les cahiers de charges des concessions octroyées. C’était également le lieux d’aborder les aspects liés à la planification, à l’assignation, au contrôle et à la tarification des fréquences, ainsi que celles inhérentes à la protection des consommateurs, au traitement de leurs plaintes, et bien sûr, le modèle de régulation du Mobile money.

« Ce séjour de travail avec nos homologues du Congo a été pour nous une expérience très enrichissante, car il nous a permis d’acquérir les bonnes pratiques en ce qui concerne la qualité des services et les appels internationaux entrants », explique Justin Aimé Tsanga Ebode, membre de la délégation camerounaise de l’Art.

L’article Télécoms : La régulation camerounaise à l’école congolaise est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2w7z6dJ
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: