vendredi 11 août 2017

Elections au Kenya : Raila Odinga évoque un piratage informatique, la commission électorale dément

(TIC Mag) – Au Kenya, c’est désormais à une guerre de communiqués que se livrent le camp du candidat Raila Odinga annoncé vaincu et la commission électorale nationale autonome (Cena). Après que les premiers résultats rendus publics par ladite Commission font état d’une victoire du président sortant Uhuru Kenyatta avec 54,32 % contre 44,80 % pour Raila Odinga, ce dernier conteste. Il a récemment fait part d’un piratage informatique qui a aurait eu lieu. Selon lui, le piratage en question était suffisamment grave et a affecté « la crédibilité de cette élection ».

D’après les informations données par Raila Odinga, les pirates informatiques ont accédé au système électronique de la Commission électorale au moyen de codes d’accès d’un des responsables, Chris Msando, qui a été retrouvé mort une semaine avant la tenue du scrutin. Faux ! Réagit la Cena. Selon elle, il n’en est tout simplement rien, et les accusations portées par Raila Ondinga sont infondées, et ne se basent sur aucun fait. En d’autres termes, aucune preuve d’un éventuel piratage informatique dans le cadre de ce scrutin présidentiel n’a été apportée.

Une confrontation qui n’est pas de nature à rassurer les povictoires, à la veille de la proclamation des résultats globaux et définitifs de l’élection présidentielle.

L’opposition revendique la victoire et demande au président Kenyatta de reconnaître sa défaite. Les violences sont fortement redoutées, vu qu’on décompte déjà deux morts dans les rangs des partisans de l’opposition. Des violences qui rappellent les évènements post-électoraux de 2007 qui avaient engendrés la mort d’au moins 1 100 personnes et déplacées plus de 600 000 autres.

L’article Elections au Kenya : Raila Odinga évoque un piratage informatique, la commission électorale dément est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2uvnNQq
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: