jeudi 31 août 2017

Cameroun : Chantal Biya faite ambassadrice du numérique pour la femme africaine

(TIC Mag) – Depuis le 13 août 2017, la première dame du Cameroun Chantal Biya est ambassadrice du numérique pour la femme africaine. Elle s’est également vu attribuée le trophée du leadership féminin africain 2017. Ceci, par le Comité exécutif de l’Association diaspora et Investissement basée en France, à l’occasion des journées des diasporas africaines qui se sont achevées le 13 août 2017 à Paris.

«Le prix que vient de recevoir Mme Chantal Biya est la reconnaissance internationale pour ses efforts par rapport à l’arrimage à la modernité des femmes et des jeunes aujourd’hui, mais aussi pour le souci qu’elle a toujours d’accompagner les couches vulnérables. Elle a soutenu l’opération 100 000 femmes, et elle est aujourd’hui orientée vers un nouveau défi, celui d’arrimer les jeunes et les femmes», a expliqué Armand Claude Abanda qui a rapporté l’information au micro de la CRTV radio.

Il salue au passage l’engagement de Chantal Biya à soutenir les projets sociaux de l’IAI : « l’Institut Africain d’Informatique bien évidement sur le plan africain est honoré de ces engagements de Mme Chantal Biya, pour assurer une visibilité de ses programmes sociaux, et l’IAI en tête desquels le président du Conseil d’administration Alex Bernard Bongo Ondimba et la nouvelle Directeur général, la Nigérienne Mme Kalmi sont heureux de cet accompagnement de Mme Chantal Biya».

Notons au passage que la première dame camerounaise a déjà par le passé été honorée de plusieurs distinctions. En 2014, elle a été faite Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, devenant la première Ambassadrice africaine du genre. Autre distinction, n 2015, elle a été faite Ambassadrice Spéciale de l’ONUSIDA pour son engagement humanitaire en faveur des malades et de la prévention de la maladie.

L’article Cameroun : Chantal Biya faite ambassadrice du numérique pour la femme africaine est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2grHlik
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: