vendredi 7 juillet 2017

RD Congo : Des pertes mensuelles de 10,1 milliards de F.Cfa suite à la fraude des SIMBOX

(TIC Mag) – Chaque mois, la République démocratique du Congo perd 17,6 millions de dollars, soit 10,1 milliards de F Cfa suite à la fraude dans le secteur de la téléphonie mobile. Selon la firme française Entreprise Telecom représentée dans le pays par Business Company Consulting qui révèle l’information, les pertes ne concernent pour l’instant que les Sms et les appels. De manière globale, les segments de l’Internet et des transferts d’argent ne sont pas pris en compte par le système de fraude qui touche les opérateurs Vodacom, Airtel et Africell.

Sur le principe de la fraude, on apprend de Business Company Consulting que les opérateurs exploitent les failles du système fiscal congolais qui fonctionne sur la base de la déclaration. Ainsi, les opérateurs sont tenus de déclarer leurs volumes de transactions. Or, sur le terrain, ces informations sont minorées par les entreprises, ce qui entraine une baisse de la taxation des opérateurs.

Pour lutter contre ce phénomène, le gouvernement congolais a signé un partenariat avec Business Compagny Consulting pour contrôler davantage le flux des données dans le secteur de la téléphonie mobile. C’est ainsi que depuis janvier 2017, elle vérifie les appels internationaux et fait une rétrospection sur l’activité en 2016. Et premières révélations : pour les mois de juillet et aout 2016, Vodacom et Airtel n’ont pas déclarés au moins 55 millions de dollars, faisant perdre à l’Etat plus de 32 millions de dollars.

L’article RD Congo : Des pertes mensuelles de 10,1 milliards de F.Cfa suite à la fraude des SIMBOX est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2sUyuXd
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: