mercredi 14 juin 2017

Minette Libom Li Likeng à Philémon Zo’o Zame : « Un bon régulateur est un acteur fort »

(TIC Mag) – Le nouveau DG de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), Philémon Zo’o Zame (Photo), a été installé ce 14 juin 2017 à Yaoundé par la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng. TIC Mag vous propose les différentes recommandations formulées à l’endroit du nouveau promu à qui il a été demandé plus de fermeté et les remerciements adressés au DG sortant.

De prime abord, la ministre a indiqué au nouveau promu nommé le 08 juin dernier par le président de la République les orientations du chef de l’État en matière de régulation. En effet, le Chef de l’Etat, s’adressant à la jeunesse camerounaise le 10 février 2016 appelait à un engagement collectif pour gagner le pari d’une transition numérique réussie et insistait sur la place de la régulation.

« Le gouvernement devra poursuivre avec méthode et efficacité la mise en place d’une infrastructure adéquate ; mais aussi l’assainissement et la bonne régulation de ce secteur clé, dans l’intérêt de l’économie nationale et du développement de l’emploi-jeune », avait déclaré Paul Biya. « Cet appel du Président de la République à l’adoption d’une bonne régulation interpelle fortement le régulateur de l’Etat, dont l’engagement dans ce domaine doit être sans faille », a indiqué la ministre au nouveau DG.

Aussi, a rappelé la ministre, le régulateur est l’acteur central pour un développement réussi de l’économie numérique tel que souhaité par le président de la République. Ainsi, un bon régulateur a pour mission de promouvoir une saine concurrence entre tous les opérateurs des réseaux, en vue de garantir la meilleure qualité de service possible à l’utilisateur final dont il assure la protection, grâce à l’application sans état d’âme de la réglementation en vigueur, ajoute la ministre.

Un bon régulateur est un acteur fort

Que faire pour être un bon régulateur ? Minette Libom Li Likeng répond en donnant quelques conseils : « Un bon régulateur est un acteur fort, garantissant l’égalité de traitement et l’équité envers tous les opérateurs des réseaux, ainsi que les droits des utilisateurs finaux qui s’avèrent être le maillon faible de la chaîne. »

Et la ministre d’aller plus loin en matière de protection des consommateurs. « Afin d’apporter une solution aux usagers qui semblent être abandonnés par les régulateurs sensés les protéger et, laissés à la merci des opérateurs qui n’ont pour seul souci que leur rentabilité, les mesures ci-après  sont prescrites : l’aide au consommateur à faire des choix de service en toute connaissance de cause ; la prise en compte des réclamations des opérateurs et une bonne connaissance de l’état du marché ; le maintien ou l’amélioration de la qualité en présence ou en absence de concurrence ; l’aide aux opérateurs à assurer une saine concurrence et garantir le bon fonctionnement des réseaux interconnectés », énumère la ministre.

Également pour réussir sa mission, la ministre recommande l’application des bonnes pratiques de régulation définies par l’Union internationale des télécommunications. Il devra donc assurer et garantir la disponibilité des ressources et des services dans le domaine des télécommunications ; accompagner l’ouverture à la concurrence du secteur des Télécommunications et réguler les marchés correspondants ; assurer et garantir une bonne qualité de service et enfin assurer et garantir l’innovation et le développement du marché dans le domaine des Télécommunications, en étroite ligne avec la vision du Gouvernement.

Au directeur général sortant, Jean Louis Beh Mengue, la ministre a exprimé les remerciements du gouvernement sur le travail accompli. « Je voudrais exprimer au directeur général sortant, Monsieur Jean Louis Beh Mengue, la gratitude du gouvernement pour le travail accompli pendant 18 ans au sein de l’ART, tout en lui souhaitant bon vent dans ses futures missions. Le gouvernement vous sait surtout gré de votre action qui a permis de mettre en place les bases de la régulation dans le secteur des Télécommunications au Cameroun », a déclaré la ministre à l’endroit du DG sortant.

C’est ainsi que la page Jean Louis Beh Mengue se ferme à l’ART et que s’ouvre celle de Philémon Zo’o Zame, dont le portrait a également été dressé par la ministre (lire son portrait ici).

Écrit par TIC Mag

 

L’article Minette Libom Li Likeng à Philémon Zo’o Zame : « Un bon régulateur est un acteur fort » est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2riuEam
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: