lundi 12 juin 2017

Gabon : L’Aninf accuse les entreprises de BTP de destruction de la fibre optique

(TIC Mag) – Au Gabon, l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf) dénonce « le comportement incivique » de certaines entreprises de BTP ainsi que de certaines structures publiques en charge des infrastructures qu’elle accuse de détruire la fibre optique. Selon son DG, Alex Bernard Bongo Ondimba (photo), qui a interpellé le gouvernement le 7 juin 2017, «depuis plusieurs mois à Libreville comme à l’intérieur du pays, le Réseau de l’administration gabonaise (RAG) fait l’objet de plusieurs dégradations de ses installations». Il s’agit en effet d’un Réseau dont l’objectif est l’interconnexion des bâtiments publics en fibre optique en passant par certains axes routiers et chaussées des localités du Gabon.

Parmi les cas les plus visibles, l’Aninf évoque l’effondrement constatée le 18 février 2017 d’une partie de la chaussée de la voie express au quartier « Belles Peintures » qui a détérioré les infrastructures de fibre optique, entrainant la coupure du trafic des données, le re-routage du trafic et la mise à mal de la sécurité des liaisons de transmission desservant les administrations à Owendo. Autre incident, celui du 19 avril 2017 lorsque la société de BTP Colas a provoqué la rupture du câble fibre optique au carrefour SGA au PK8 alors qu’elle effectuait des travaux dans cette zone. Ce qui avait entrainé l’intérruption ou la dégradation de la qualité du service Internet et des télécommunications dans les localités de Nzeng-Ayong, Nkol Ngoum, Beau-Séjour, Plein-Ciel, Carrefour Igad, et Ifametra.

De manière générale, l’Aninf assure qu’à chaque incident, ses équipes ont travaillées à rétablir le réseau endommagé. Cependant, dans la foulée de ses accusations, Alex Bernard Bongo Ondimba invite les entreprises de BTP ainsi que les structures publiques qui opèrent sur la voirie publique à «redoubler d’attention», vue que d’ailleurs, «les infrastructures fibre optique (sont) toujours précédées de dispositifs avertisseurs indiquant la présence de câbles fibres optiques souterrains».

L’article Gabon : L’Aninf accuse les entreprises de BTP de destruction de la fibre optique est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2seYMXt
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: