vendredi 30 juin 2017

Cameroun : Huawei Marine Networks et China Unicom s’engagent pour la construction du câble sous-marin SAIL commandé par CAMTEL

(TIC Mag) – Le Cameroun poursuit sa politique d’extension et de diversification de ses canaux de fourniture Internet via la fibre optique. Dans cette optique, le consortium SAIL (composé de Camtel, China Unicom et de China Unicom Do Brasil) et l’entreprise chinoise Huawei Marine Networks ont annoncé la signature d’un contrat pour la construction du câble sous-marin à fibre optique transatlantique reliant le Brésil au Cameroun (baptisé South Atlantic Inter Link – SAIL) ce 27 juin 2017. Ce qui marque d’après Huawei Marine Networks le début officiel du projet SAIL.

Selon les prévisions, le réseau câblé SAIL reliera Kribi (au Cameroun) avec une connectivité à Fortaleza (au Brésil) en s’étendant sur 6 000 kilomètres connectant ainsi les continents africain et américain. D’après les termes de l’accord, China Unicom sera responsable de la construction, de l’exploitation et de la maintenance du SAIL, tandis que Huawei Marine Networks proposera des solutions systématiques dont un système de 4 paires de fibres d’une capacité de 32Tbit/s.

Dans un communiqué publié par Huawei Marine Networks ce 28 juin 2017, le directeur général de Camtel, David Nkoto Emane, a déclaré que : «C’est un grand plaisir de s’associer avec China Unicom et Huawei Marine pour la construction du système de câble SAIL. Une fois que le projet sera achevé, le SAIL fournira une nouvelle connectivité internationale, afin de faciliter la demande de bande passante entre l’Afrique et l’Amérique du Sud et va soutenir les économies en plein essor des deux continents ».

Le SAIL sera construit en utilisant la technologie de l’amplificateur optique de pointe pour obtenir une performance et une fiabilité élevées dans la transmission de signaux de canal à longueur d’onde multiples sur plusieurs paires de fibres. Plus encore, les médias chinois indiquent que le système de câbles répétitif de 100G utilisé fournira jusqu’à 32 Tbps de capacité.

Plus grande capacité de transmission

Dans tous les cas, les médias chinois ayant relayé cette information rapportent que ce projet de câble sous-marin a été conçu pour posséder la plus grande capacité de transmission de données entre les continents américain et africain, ainsi que pour fournir des services de télécommunications intercontinentales de haute qualité et fiables sur les deux continents.

Dans le journal chinois en ligne People.cn, Li Chong, le directeur général du Département des affaires internationales de China United Network Communications précise que c’est le tout premier projet dans lequel un opérateur chinois de télécommunications et un fabricant chinois d’équipements travaillent ensemble à l’international sur un projet de capacités industrielles internationales.

Dans un communiqué publié ce 28 juin 2018 à la suite de perturbations enregistrées dans la fourniture de l’Internet au Cameroun depuis quelques jours suite à un incident enregistré sur le câble sous-marin MainOne, la direction générale de Camtel rappelle qu’afin d’apporter une solution définitive à ce genre de perturbations, le Cameroun a entrepris de construire ce câble sous-marin SAIL (South Atlantic Inter-Link) qui sera la première liaison directe par fibre optique entre l’Afrique et le continent Sud-américain.

D’après Camtel, les travaux de pose de ce câble sont accomplis à 40% et la mise en service prévue pour le 3ème trimestre de l’année 2018.

L’article Cameroun : Huawei Marine Networks et China Unicom s’engagent pour la construction du câble sous-marin SAIL commandé par CAMTEL est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2spRrpp
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: