jeudi 1 juin 2017

Bruno Mettling : « Nous ferons notre possible pour apporter au Cameroun les dividendes du numérique »

(TIC Mag) – Le groupe Orange a inauguré ce 31 mai 2017 son nouvel immeuble à Douala au Cameroun. Un immeuble qui abrite son centre technique, mais également un data center. Le plus de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale, selon le groupe. Montant de l’investissement total : 16 milliards de Francs Cfa. TIC Mag publie le discours de Bruno Mettling, PDG Afrique et Moyen Orient du groupe Orange à l’occasion.

« Excellence, Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,

Madame le Ministre des Postes et Télécommunications,

Monsieur le Ministre de la Communication,

Monsieur le Directeur Général de l’ART,

Excellence, Monsieur l’Ambassadeur de France au Cameroun,

Monsieur le Gouverneur de la Région du Littoral,

Monsieur le Préfet du Département du Wouri,

Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala,

Monsieur le Sous-préfet de l’arrondissement de Douala Ve,

Mesdames Messieurs les Députés, Sénateurs et élus locaux,

Madame le Président du Conseil d’Administration d’Orange Cameroun et mesdames et messieurs les administrateurs,

Madame le Directeur Général d’Orange Cameroun,

Mesdames, Messieurs les Directeurs Généraux,

Vos Majestés les Autorités Traditionnelles,

 

Distingués Invités,

Mesdames Messieurs, en vos rangs, grades et attributs respectifs,

 

Permettez-moi tout d’abord de me réjouir et de vous dire ma fierté de voir réunis en ce jour sur ce site de Makepe, désormais  référence pour  Orange Cameroun, les plus hautes autorités du pays mais aussi de la communauté économique.

Votre présence Monsieur le Premier Ministre chef du gouvernement du Cameroun, ainsi qu’à vos côtés celle de Madame le Ministre des Postes et des Télécommunications et du Ministre de la communication sont non seulement un grand honneur pour le groupe Orange mais aussi une indéniable confirmation de la disponibilité et de l’intérêt qui est le vôtre pour l’investisseur que nous sommes mais aussi et surtout pour l’importance du secteur privé.

Je salue également la présence des partenaires d’Orange Cameroun qui, pour certains nous font confiance  depuis 17 ans.

Excellence, Monsieur le Premier Ministre,

Madame le Ministre des Postes et Télécommunications,

Distingués Invités,

Pourquoi l’événement qui nous réunit aujourd’hui est si important ? Sans prétendre être le plus qualifié, laissez-moi rappeler quelques éléments du processus de la transformation numérique, de cette nouvelle révolution industrielle et de la chaine de création de valeur qui l’accompagne.

Au départ, à la base de la révolution numérique et au cœur de notre métier d’opérateur il y a et il y aura toujours la connectivité ; c’est à dire le transport de la voix, du sms  puis de plus en plus de data qu’elle soit un e-mail, une connexion à son réseau social ou une vidéo … ça s’était la première phase. Cela reste essentiel, car sans opérateur pour transporter les données il n’y a ni Amazon, ni Facebook, ni Apple, ni Google, pardonnez-moi de le rappeler.

Ce que nous vivons aujourd’hui, c’est une nouvelle  étape de cette révolution : celle des  usages avec tous les jours de plus en plus de services rendus aux particuliers, aux entreprises, aux administrations. Cette explosion des services génère une explosion des données elles-mêmes de plus en plus nombreuses, dont l’exploitation vient enrichir à son tour la qualité des services et des applications dans un cercle vertueux sans fin, porteur de progrès et de transformation de nos modes de vie et de travail.

Encore faut-il des lieux pour entreposer dans de bonnes conditions ces données et les traiter . Ces lieux, ces nouvelles infrastructures ce sont les datacenters

Orange s’est positionné très tôt dans son rôle de référent en matière de qualité de la connectivité et transport de données en étant le premier à lancer la 4G, il souhaite à travers ce data center, de nouveau être le premier à offrir au Cameroun cette infrastructure centrale dans la transformation numérique ; même si je forme le vœu, Madame le Ministre des Postes et Télécommunications, vous ne m’en voudrez pas trop,  que le déploiement de ce datacenter se passe dans des conditions plus simples que celles qui ont pu caractériser le déploiement de la 4G.

 

Je veux dire ici l’enjeu et l’intérêt pour le Cameroun d’être doté d’un tel datacenter.

C’est d’abord un enjeu économique mais aussi de compétence  et de souveraineté

Orange a fait le choix du Cameroun ….Je veux dire ce que votre pays doit à Elisabeth Medou Badang … qui s’est tant battue …. Quand je vois les débats qu’il peut y avoir parfois pour respecter un engagement, appliquer, définir un cahier des charges, sachons apprécier cette contribution  …

À quelle condition, le Cameroun tirera profit d’une telle infrastructure ?

Il faut d’abord un contrat de confiance sur la gestion des données qui doit reposer sur des règles éthiques claires , s’appuyant par exemple sur l’engagement des opérateurs de respecter l’anonymisation des données.

Il faut ensuite un cadre stable, clair et transparent permettant de tels investissement (le groupe Orange investit en moyenne 50 million d’euros par an au Cameroun). La caractéristique de notre industrie est en effet que le retour sur investissement se fait sur une longue durée. C’est pour cela qu’il est important également que sous votre autorité l’administration veille à des règles d’équité que ce soit entre opérateurs ou dans les relations des opérateurs avec les différentes instances.  Ce faisant je sais que je m’inscris pleinement dans le cadre transparent, clair, stable que son excellence Monsieur le Président de la République avait exprimé los de la conférence des investisseurs à Yaoundé il y a moins d’un an.

 

Tout le monde reconnait les énormes potentialités, la qualité des ressources humaines, de votre pays qui  constitue un gisement d’opportunités. Soyons tous mobilisés dans nos diverses responsabilités pour transformer ce potentiel en réalités tangibles pour la population comme pour les entreprises camerounaises. Et pour notre part, en tant qu’acteur majeur du secteur des technologies et de l’information, nous ferons notre possible pour apporter au Cameroun les dividendes du numérique car nous avons la conviction que le numérique est le levier majeur du développement économique et social d’un pays.

Je voudrais en effet l’affirmer solennellement aujourd’hui devant l’assemblée des décideurs politiques et économiques que vous représentez : le Groupe Orange fait de la zone Afrique et Moyen Orient un axe central de sa stratégie en étant le partenaire majeur de sa transformation numérique.  Cette promesse nous engage au-delà de notre métier traditionnel de connectivité :

  • Il s’agit de donner accès, grâce à ce fabuleux outil qu’est un simple téléphone mobile, à des services essentiels aux populations; je pense au paiement bien sûr avec Orange Money mais aussi à l’accès à l’énergie, à l’eau, à des services dans le domaine de l’agriculture …
  • Ce sont aussi tous les services qui vont faciliter la vie du citoyen et en parallèle l’efficacité des administrations comme le paiement à distance de taxes, de frais de scolarité , etc… ce qu’on appelle les services de e-gouvernement. Alors que votre pays est engagé dans une réflexion sur la meilleure manière d’administrer les populations dans leur diversité, laissez-moi rappeler l’extraordinaire potentiel que représentent les technologies du numérique pour améliorer et simplifier nos vies quotidiennes et rapprocher les populations de leurs administrations quand bien même elles sont situées loin des grands centres urbains.
  • Ce sont enfin tout ce que mettons à disposition des entreprises, grandes ou petites, pour qu’elles-mêmes s’engagent dans la transformation numérique au bénéfice de leurs clients et de leur compétitivité ;
    • S’agissant des petites dont le numérique est le terreau de leur capacité d’innovation et d’entrepreneuriat, nous nous sommes ainsi engagés à apporter aux startups un soutien multiforme, qu’il s’agisse du Prix de l’entrepreneur social, qui en est cette année à sa sixième édition, ou encore de Orange Fab accélérateur de start-ups lancé notamment à Douala il y a un an.
    • S’agissant des grandes entreprises, mon propos est de circonstance. Nous sommes en effet ici à Makape que nous inaugurons aujourd’hui dans le plus grand Data Center d’Afrique Centrale, un fleuron technologique qui après celui de Dakar et d’Abidjan, est en soi une preuve de notre engagement pour la modernisation de l’écosystème numérique.

Monsieur le Premier Ministre,

Madame le Ministre des Postes et télécommunications,

Distingués Invités,

Mesdames, Messieurs,

En faisant le pari de cet investissement important, nous exprimons aussi notre volonté de nous établir durablement ici. Nous ne sommes pas en villégiature. Nous sommes là pour rester. S‘il subsistait encore quelque doute sur ce point, il est levé !

Oui Mesdames, Messieurs, ce site de Makapé est le témoignage éloquent de notre volonté d’enracinement au Cameroun.

  • Nous aurions pu installer ce Datacenter au pôle Nord où les conditions d’exploitation, techniques en tout cas, sont idéales … ou en les mutualisant en Asie par exemple comme le font certains autres acteurs. Nous avons choisi d’avoir nos Datacenters en terres d’Afrique.
  • Et Maképé qui est aussi un site de bureaux pour Orange Cameroun est le symbole de notre modèle d’affaires en Afrique, un modèle basé sur un ancrage local s’appuyant sur des compétences locales ; le développement des compétences est un axe fort de notre politique Employeur, politique reconnue puisque nous avons obtenu la certification Top Employeur Africa pour la 4ème année consécutive . Et là encore les locaux de Makepe se veulent la preuve concrète de notre volonté d’offrir à nos salariés  les conditions idoines de travail. Je sais que ce nouveau site est réellement apprécié des salariés qui ont la chance de déjà y travailler.

Ainsi que j’espère vous l’avoir démontré, nous sommes engagés et mobilisés pour être un partenaire de choix du développement de l’économie numérique en Afrique et en particulier au Cameroun. Un partenaire responsable, disposé à accompagner les Etats dans lesquels nous opérons et à intégrer leurs politiques dans nos stratégies opérationnelles.  Alors que nous que nous sommes actuellement confrontés en Europe comme en Afrique à des enjeux de sécurité, cruciaux pour notre avenir commun , et que les événements tragiques récents en Egypte comme à Manchester attestent encore de l’impérieuse nécessité de faire de cet enjeu une priorité absolue, de tous, soyez assurés de notre totale mobilisation et de notre engagement à apporter des solutions qui concilient cet enjeu impératif avec celui des apports du numérique.

Monsieur le Premier Ministre,

Madame le Ministre des Postes et Télécommunications,

Distingués Invités,

Mesdames, Messieurs,

Je demeure absolument persuadé que le Cameroun saura tirer le meilleur parti de ses ressources et réussir le virage de la transition numérique en partenariat avec le secteur privé pour tout ce qu’il représente.

Je ne saurais achever mon propos, sans adresser de manière solennelle, à Mme Elisabeth MEDOU BADANG, à ses équipes, aux partenaires qui se sont engagés pour la construction de ce complexe, mes vives et sincères félicitations.

Vive le Groupe Orange,

Vive l’Etat du Cameroun,

Je vous remercie de votre patiente attention. »

L’article Bruno Mettling : « Nous ferons notre possible pour apporter au Cameroun les dividendes du numérique » est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2rsouaA
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: