lundi 12 juin 2017

Babissakana : « Les délégués ont acquis les meilleures normes et technologies de management de projet »

(TIC Mag) – CEO du cabinet Prescriptor, l’ingénieur financier Babissakana a organisé du 24 au 26 mai 2017 au Palais des Congrès de Yaoundé la première édition de la Pan-African Project Management Conference (Conférence Panafricaine de Management de Projet). Il dresse un bilan de cet événement qui a rassemblé plus de 453 participants dont 380 délégués et 73 intervenants venant de 18 pays.

TIC Mag : Que faut-il retenir de manière globale sur les propositions ou bonnes pratiques présentées lors de la la première édition de la Pan-African Project Management Conférence (Conférence Panafricaine de Management de Projet) ?

Babissakana : Les délégués présents ont été très satisfaits, notamment des connaissances pratiques acquises sur les meilleures normes et technologies de management de projet qui sont disponibles au niveau mondial ainsi que des programmes de certification qui sont accessibles. Les processus de construction des carrières professionnelles réussies en management de projet ont été clarifiés.  Tous les supports exclusifs de la Conférence sont à la disposition de chaque délégué pour exploitation multiforme.

La Pan-African PMC étant professionnelle, les délégués sont dotés d’une documentation technique spécialisée leur permettant d’avoir une vision claire de l’industrie de management de projet et surtout de définir des plans spécifiques de développement professionnel, afin de devenir dans les prochains mois des experts avertis ou des acteurs influents de la filière en Afrique.  Les représentants des organisations sont mieux outillés pour l’adoption des méthodologies appropriées de management de projet ou la création des bureaux de management de projets dans leurs institutions.

TIC Mag : Comment la Commission de l’Union africaine peut-elle bénéficier de cette conférence dans le cadre de l’implémentation de son Agenda 2063 ?

Babissakana : Les institutions continentales ou régionales telles que la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) ou encore la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) qui été présentes indiquent déjà un bénéfice indirect pour la Commission de l’Union Africaine.  L’Agenda 2063 est mis en œuvre aussi bien au niveau régional que national. Ainsi, les acteurs nationaux intervenant dans les projets constituent les canaux essentiels d’implémentation de l’Agenda 2063. De plus, le Rapport Officiel de la Conférence sera publié. Il sera porté à l’attention des institutions panafricaines et largement diffusé dans l’ensemble des pays du continent. La Commission de l’Union Africaine devra nécessairement positionner le management de projet comme une filière critique pour l’implémentation réussie de l’Agenda 2063.

TIC Mag : La prochaine édition est prévue en mai 2018. Peut-on déjà avoir une idée du thème de cette édition-là ?

Babissakana : Le thème de la 2ème édition sera annoncé au deuxième semestre 2017. Ce qu’il faut savoir, c’est que nous allons renforcer le contenu professionnel et pratique de la Pan-African PMC et concentrer le transfert et l’acquisition technologiques sur un des problèmes les plus critiques pour accroître substantiellement le taux de succès des projets en Afrique.

Propos recueillis par TIC Mag

Quelques chiffres sur l’événement

  • 380 délégués
  • 21 Experts internationaux ont présenté personnellement des communications, des modérations et facilitations ;
  • 15 séances plénières, trois allocutions liminaires, deux témoignages, deux discours d’ouverture et de clôture, une exposition commerciale de trois jours;
  • 11 Exposants ;
  • 12 Partenaires médias ;
  • 10 Partenaires institutionnels ;
  • 12 Partenaires Officiels et Sponsors ;
  • 2 Partenaires Technologiques ;
  • 5 Traducteurs / Interprètes ;

L’article Babissakana : « Les délégués ont acquis les meilleures normes et technologies de management de projet » est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2sfRX7W
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: