mercredi 17 mai 2017

Le Congo veut se doter d’un Data center pour les données publiques de l’administration

(TIC Mag) – Au cours des prochains mois, la République du Congo va disposer de son propre Data center qui assurera la gestion et le stockage des données numériques du pays. Selon le ministre des Postes et Télécommunications, Léon Juste Ibombo (photo), qui a fait cette annonce en marge de la Journée des Télécommunications et de la société de l’information qui se célèbre ce 17 mai 2017, « la détermination du gouvernement à implémenter un Data center, à travers un financement de la Banque africaine de développement (…), est de créer un écosystème national de données pour le développement durable ; de mettre en place des politiques nationales et stratégiques en matière de méga-données ».

D’après le ministre cité par l’Adiac, cette mesure s’avère aujourd’hui nécessaire plus que jamais, au vu du contexte international marqué par une recrudescence du nombre d’attaques cybercriminelles ou des piratages informatiques de grande ampleur. « La cyberattaque à l’échelle mondiale, la captation des données de grandes entreprises et l’organisation internationale par des cyberpirates sont une preuve de cette menace », estime le ministre Léon Juste Ibombo.

Pour l’instant, les méga-données de la République du Congo sont hébergées dans des serveurs basées aux Etats-Unis, apprend-on. L’objectif est donc, de les ramener au Congo, ce qui lui conféra au passage une souveraineté du point de vue numérique. D’après les informations délivrées par le ministre Léon Juste Ibombo, l’infrastructure Data center sera mise en œuvre dans le cadre de la deuxième phase du projet Central african Backbone (Cab), qui vise à interconnecter le Congo à le Cameroun et à la République centrafricaine.

L’article Le Congo veut se doter d’un Data center pour les données publiques de l’administration est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2rpwIgu
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: