jeudi 11 mai 2017

Effet boomerang : Quand les photos intimes d’une candidate à la Présidence rwandaise publiées sur Internet attirent…

(TIC Mag) – C’est un scandale dont se seraient bien passé les adversaires de Diane Shima Rwigara (photo), la seule femme en lice pour la future présidentielle rwandaise. La femme d’affaires de 35 ans et fille du populaire magnat rwandais Assinapol Rwigara décédé il y a deux ans qui a entreprise de défier par les urnes le président Paul Kagamé a vu des photos d’elle nue publiées sur les réseaux sociaux et sur Internet, seulement deux jours après avoir déclaré sa candidature.

Sur les photos diffusées sur les réseaux sociaux, dont Facebook et Twitter, elle apparait dans une maison en tenue d’Êve dans différentes positions tantôt debout, tantôt couchée sur un canapé (Le genre de photos qu’on envoie à son amoureux). Selon Africanews, c’est un journaliste rwandais qui serait à l’origine du scandale, estimant que la jeune dame ne serait pas apte à briguer la Présidence de la République rwandaise.

Pour l’instant, l’authenticité de la photo n’a pas été confirmée, tout comme la principale concernée n’a pas officiellement réagit. D’ailleurs, la dernière mise à jour de son compte Facebook remonte au 2 mai 2017. Mais, sur les photos la ressemblance est frappante avec celle de la candidate.

Si de prime à bord, la diffusion de ces photos a choqué l’opinion, on observe pourtant un élan de solidarité venant de la part des internautes, qui de manière générale, affirment leur solidarité à la candidate et dénoncent au passage les « méthodes basses » utilisées par ses adversaires. Tout en appréciant les formes physiques de la candidate. Reste à présent à la candidate de savoir tirer profit de ce scandale ! Vous avez dit effet boomerang ? Si seulement elle savait !

Exemple de post d’un internaute solidaire à la candidate

L’article Effet boomerang : Quand les photos intimes d’une candidate à la Présidence rwandaise publiées sur Internet attirent… est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2r6lo9q
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: