mardi 30 mai 2017

Cybercriminalité : Le Togo envisage de se doter d’une cyberpolice

(TIC Mag) – Selon plusieurs études, la cybercriminalité coûte chaque année à l’économie mondiale la somme de 500 milliards de dollars. L’Afrique, qui n’est pas épargné par le phénomène déplore pour sa part des pertes estimées en dizaines de milliards. Face à ce fléau qui prend de plus en plus de l’ampleur sur le continent et porté par le boom Internet et la pénétration grandissante de la téléphonie mobile, certains Etats africains, à l’instar du Togo optent pour des moyens modernes pour se protéger.

Face à la menace, le gouvernement togolais envisage de se doter d’une cyberpolice. Il s’agira selon Pius Kokouvi Agbétomey (photo), le ministre togolais de la Justice d’une police spécialisée sur des questions de cybercriminalité, qui dispose des moyens appropriés à la hauteur de la menace.

Dans ce sillage, le gouvernement togolais a commencé à former dès le 29 mai 2017 des officiers de police judiciaire aux nouvelles techniques d’investigations et de recherches par le Centre de Formation des Professionnels de Justice (CFPJ). Sur le long terme, ces officiers devraient compléter leur formation dans des pays en pointe de la lutte contre la cybercriminalité et se doter des outils modernes que possèdent déjà les cybercriminels pour perpétrer leurs forfaits.

Notons que pour l’instant, sur le continent africain, la cybercriminalité concerne beaucoup plus des escroqueries en lignes et des arnaques, que les attaques de type DDOS qui sont davantage répertoriées dans les pays du Maghreb dans un but politique ou idéologique. Cependant, cette menace devrait s’accentuer et se préciser progressivement, avec l’expansion du mobile, le déploiement des réseaux 3G/4G qui laissent présager qu’un nombre plus important d’Africains seront bientôt connectés au monde le temps. De ce fait, la menace devrait prochainement toucher également les services Cloud sur le continent.

L’article Cybercriminalité : Le Togo envisage de se doter d’une cyberpolice est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2qDh6oy
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: