mardi 16 mai 2017

Cameroun : Pour le Gicam, le sous-développement des TIC est une « préoccupation nationale »

(TIC Mag) – Pour le Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam), le niveau de développement des Technologies de l’information et de la communication (TIC) au Cameroun est encore très peu satisfaisant et est largement en dessous de certains pays comme le Burkina Faso, le Mali ou le Bénin. Cette position, le principal groupement patronal du Cameroun l’a faite savoir dans une note préparatoire à un dîner-débat prévu le 31 mai 2017 dans la ville de Douala.

Si le Gicam reconnait que des programmes structurants sont engagés dans le pays, il note toutefois que le Cameroun ne bénéficie pas encore d’une reconnaissance numérique internationale : «le Cameroun souffre d’un arrimage insuffisant du secteur privé aux TIC avec une éclosion relativement limitée de l’écosystème digital, mais également un développement insuffisant de producteurs de contenus locaux et jeunes innovateurs», explique le Gicam, qui rappelle au passage que l’Union internationale des télécommunications (UIT) a classé le Cameroun en 2016 à la 148e place sur 171 pays dans son indice mondial de développement des TIC.

Sur le volet des recommandations, le Gicam propose des réformes majeures et des mesures d’accompagnement pour pouvoir capitaliser davantage sur les efforts des pouvoirs publics dans ce secteur. Le Gicam s’aligne aussi sur les recommandations de la Banque mondiale, qui propose l’instauration de règles transparentes et non discriminatoires applicables à l’accès au réseau à large bande passante et à la passerelle internationale afin de stimuler la concurrence dans les services de télécommunications, réduire le coût des TIC pour les entreprises et accroître leur compétitivité.

L’article Cameroun : Pour le Gicam, le sous-développement des TIC est une « préoccupation nationale » est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2qoPFSQ
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: