mardi 23 mai 2017

Cameroun – Fibre optique : Orange plaide pour plus de régulation et de transparence

(TIC Mag) – Après la Banque mondiale qui avait souhaité un retrait du monopole de Camtel dans la gestion de la fibre optique au Cameroun, c’est au tour de la directrice générale d’Orange Cameroun Elisabeth Medou Bandang (photo) de donner son point de vue sur le sujet. Dans une interview publiée par le journal newsducamer.com, elle plaide pour plus de transparence et de régulation dans la gestion de la fibre optique, et fait des propositions pour faire émerger un environnement concurrentiel saint qui pourra satisfaire tous les acteurs.

« Ce que je pense, c’est que la fibre optique est essentielle. On parle de données, de débit donc nous avons besoin de la fibre optique. Nous avons besoin pour que ce marché se développe d’un environnement concurrentiel  qui soit clair, équitable et loyal. Quel est le modèle ? J’ai envie de dire en réponse à cette question, qu’il n’y a pas de modèles fixes. Il y a des principes tels que la transparence, un accès équitable à cette infrastructure qui est essentielle. Comment on arrive à assurer la qualité, l’accès équitable à tous les acteurs, l’accessibilité financière pour que ça ne devienne pas un facteur rédhibitoire ? Ces trois principes là, eux sont indispensables. Maintenant on peut les atteindre avec une société privée tiers pour gérer ça, qui ne serait pas en concurrence avec les autres. Mais il y a également des mécanismes de régulation qui permettent d’obtenir cela, de mettre une étanchéité entre l’activité de détail et puis cette activité de mise à disposition d’infrastructures. Il appartiendra à l’Etat de choisir le modèle qui lui semble le plus pertinent », explique Elisabeth Medou Bandang.

A côté du problème de la fibre optique et des infrastructures Internet, la directrice générale d’Orange Cameroun a également abordée les questions liées à la sauvegarde des données numériques. Selon elle, avec la démultiplication des données, « les besoins de sauvegarde et de sécurisation de ces données sont énormes. C’est pour cela que nous créons un data center que nous inaugurons dans les prochains jours, l’un des plus grands d’Afrique francophone. Grace à toutes ces actions, nous nous définissons comme au cœur de la transformation numérique, nous voyons notre rôle comme étant digital écosystème manager », ajoute Elisabeth Medou Badang.

L’article Cameroun – Fibre optique : Orange plaide pour plus de régulation et de transparence est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2rNFzte
via IFTTT

Réactions :

0 commentaires: