vendredi 17 mars 2017

AFRIQUE: Palmarès des 100 Start-up dans lesquelles investir en 2017

Palmarès des 100 Start-up dans lesquelles investir en 2017

MyAfricanStartup.com publie la 1ère édition du palmarès annuel des 100 start-up africaines innovantes dans lesquelles investir. L’initiative vise à accroitre la visibilité des start-up à fort potentiel auprès des investisseurs africains et internationaux.


Le palmarès annuel des 100 start-up africaines répond aux besoins des investisseurs internationaux qui souhaitent identifier les entrepreneurs qui seront les acteurs clés de l’innovation et du secteur privé africain dans les prochaines années. «Les investisseurs ont de grandes difficultés à trouver les start-up africaines dans lesquelles investir. Avec notre palmarès, nous répondons à ce besoin et nous fournissons un outil utile aux investisseurs qui
décrypte le marché et déniche les pépites», précise Christian Kamayou, fondateur de MyAfricanStartup.com.
 
22 pays africains sont représentés dans le palmarès des 100 start-up dont deux pays lusophones, cinq pays francophones, neuf pays anglophones et quatre pays arabophones. Les start-up identifiées innovent dans des secteurs très dynamiques tels que : la fintech (services financiers et inclusion financière), les services et commerce, les télécoms & technologies, les biotechs & la santé, l’éducation technologie, le tourisme & transport, le développement durable et l'agro-industrie. « La visibilité et la recherche d’investisseurs sont deux préoccupations majeures pour une start-up. MyAfricanStartUp 100 leur permet d’atteindre ces deux objectifs importants », analyse le Professeur Étienne Krieger, membre du jury de sélection et directeur scientifique du centre d’entrepreneuriat de HEC Paris.



Pour réaliser le palmarès, MyAfricanStartUp.com a été soutenue par la Banque africaine de développement (BAD) ainsi que par des partenaires stratégiques qui ont constitué l’équipe d'évaluation et de sélection : HEC Paris, le cabinet d'avocats Orrick, Emerging Capital Partners (ECP), Air France, CFAO et LelapaFund. Afin de parvenir à une sélection de 100 start-up pour cette promotion 2017, quatorze personnes ont été mobilisées sur une période de huit mois pour analyser 780 start-up selon une méthodologie rigoureuse et précise.


 
Partenaire de l’initiative, Samba Bathily, investisseur malien et PDG fondateur du groupe ADS, ajoute : «Pour nous investisseurs, il est important de bénéficier d’outils fiables capables de motiver une décision. L’univers des start-up est extrêmement dynamique et répond à des codes uniques. Le palmarès permet aux investisseurs d’identifier les prochaines tendances du marché».
 

La publication du palmarès MyAfricanStartUp 100 a réuni plus de 200 personnes dans l'auditorium du cabinet d'avocats Orrick à Paris.

Pour favoriser le financement des 100 start-up, un événement a été organisé mercredi 22 février 2017. Il a rassemblé les acteurs clés du capital-risque, de l’impact investment et de la formation. Cette rencontre a également été une occasion de rassembler les acteurs de référence de l’écosystème numérique africain à Paris.


Téléchargez le palmarès ICI

Réactions :

0 commentaires: