lundi 16 janvier 2017

Orange Côte d'Ivoire et Akendewa vont former 50.000 jeunes femmes africaines à l'usage des nouvelles technologies d'ici 2020

La 1ère promotion du programme "She is the Code" en compagnie du fondateur, Jean-Patrick Ehouman

Former 50.000 jeunes femmes africaines à l'usage des nouvelles technologies d'ici 2020: c'est le programme ambitieux lancé par l'ONG Akendewa et soutenu par Orange-Côte d'Ivoire.  Le projet "She is the Code" prévoit une
formation Rechercher formation dans plusieurs domaines, tels que la manipulation de l'outil informatique, le web marketing, la gestion de communauté virtuelle, la création
de contenus digitaux

Le mercredi 11 janvier a vu le lancement officiel de ce programme. Avec la présence de nombreuses personnalités - telles que Isaac Gnamba-Yao (DG de la Poste de Côte d'Ivoire), Muriel Aphing-Kouassi (Chef de département RSE de Orange Côte d'Ivoire) et M. Ydo Yao (Chef de Bureau et représentant résident de l'Unesco en Côte d'Ivoire) - les jeunes filles de la promotion pilote se sont vues remettre leurs diplômes.
Elles n'ont pas manqué de donner des conseils à la promotion 2017 qui s'est vue sélectionnée à la suite d'un test d'entrée très corsé.

Le constat est clair: les femmes africaines s’intéressent de plus en plus aux opportunités que le digital peut leur proposer: emploi, formation, indépendance financière, entrepreneuriat
Orange Côte d'Ivoire qui a bien compris les enjeux de la féminisation du secteur du numérique a donc décidé de soutenir cette initiative. Ceci n'est pas une surprise car Orange et sa Fondation ont également lancé - un an plus tôt - des villages numériques à l'attention des femmes de la ville d'Abidjan.

Ce partenariat avec l'ONG Akendewa prévoit uneformation Rechercher formation de 4 mois, sanctionné par un diplôme pour les bénéficiaires. Au bout de celle-ci, elles pourront s'insérer très rapidement dans le monde professionnel, et postuler dans de nombreuses entreprises. 

De plus, le groupeOrange Rechercher Orange envisage d'offrir des stages aux 10 meilleures étudiantes et une connexion internet gratuite pendant la durée de la formation.

"Le programme She is the Code vise à former 50 000 femmes à l'usage des technologies, de sorte à ce qu'elles puissent faire preuve de leadership dans leur environnement que ce soit au niveau du travail, de la famille ou de l'école" s'est confié Jean Patrice Ehouman, le président de l'ONG Akendewa, avant de dévoiler les raisons qui pu motiver la conception du projet " J'ai été inspiré par ma rencontre avec le président Obama en juillet 2015 à Nairobi, où je me suis dit qu'il fallait s'attaquer à des problèmes beaucoup plus importants, en l'occurrence le manque d'opportunité pour lesfemmes Rechercher femmes dans le domaine digital".


Site web: sheisthecode.org

Réactions :

0 commentaires: