lundi 23 janvier 2017

NEXTECH AFRICA 2017: MICROSOFT, chefs d’entreprises et innovateurs se donnent RDV

crédit-photo: ifc.org

Comment concevoir une technologie qui pourrait mieux aider les inventeurs africains ? Comment les compagnies peuvent-elles mettre en place une culture des données qui garantirait le succès ? Qu’est-ce que cela représente pour les innovations africaines afin qu’elles soient mondialement pertinentes ?

Ce sont là quelques-unes des questions que Microsoft va explorer lors de la conférence NexTechAfrica, le nouvel événement phare du secteur de la technologie en Afrique, qui se tiendra les 2 et 3 février 2017 à Nairobi, au Kenya.

C’est le lieu de rendez-vous des leaders de la technologie et du monde des
affaires, des ingénieurs Microsoft, des développeurs locaux et des entrepreneurs. Cela leur permet de discuter des opportunités de collaboration pour l’émergence d’une technologie adaptée au contexte local.

Interviendront lors de la conférence, Joseph Mucheru, Secrétaire de Cabinet au ministère Kenyan de l’ICT ; Ranjith Cherickel, CEO de icolo.co ; Regina Honu, CEO de Soronko Solutions ; et Andreas Fruhen, CIO de M-KOPA Solar. Des représentants Microsoft vont aussi prendre la parole, notamment Toni Townes-Whitley, Vice-présidente Corporate du secteur public chez Microsoft Corp. ; T.K Rengarajan, Vice-président Corporate de AI & Recherche ; Hoop Somuah, Conseiller technique du CEO de Microsoft, et Kunle Awosika, Country Manager de Microsoft au Kenya.

Les enregistrements pour assister à l’événement se font actuellement sur www.nextechafrica.net. Ceux qui ne pourront y participer ont, toutefois, la possibilité de suivre la conférence sur le site ou sur Ch9.ms. L’événement sera également relayé sur Twitter avec le hashtag #NXTA.

« Le thème de l’édition 2017 de la conférence NexTechAfrica est ‘Building for Africa’. Les entrepreneurs africains ont pour objectif de résoudre les nombreux problèmes auxquels les entreprises sont confrontées et les défis du marché. Les développeurs ont un rôle clé dans la création de solutions adaptées aux réalités africaines, allant du secteur de la santé au fintech. « Nous croyons fermement que les nouvelles technologies facilitent l’accès aux services essentiels et accélèrent la productivité. Et cela, en utilisant des modèles économiques uniques. Notre but à travers cette conférence est de mettre en contact les différents acteurs du secteur afin de pouvoir offrir aux innovateurs les outils et les infrastructures appropriés pour qu’ils puissent s’adonner pleinement au développement de solutions technologiques », explique Kunle Awosika, Country Manager de Microsoft Kenya.

Au programme de ces deux journées : causeries, sessions de travail et forums de discussions sur le cloud, le Big Data, l’Internet des objets, la conversion numérique et la technologie dans les marchés émergents. De plus, les participants auront l’opportunité de s’entretenir avec des ingénieurs Microsoft en tête à tête.

« A travers les initiatives telles que 4Afrika, Microsoft contribue énormément au développement des nouvelles technologies en Afrique », soutient Amrote Abdella, Directrice régionale de Microsoft 4Afrika. « Ces démarches nous permettent non seulement de voir comment la technologie mobile et le cloud sont en train d’accélérer la croissance en Afrique, mais aussi de prendre la pleine mesure de l’implication de nos concepteurs à l’avancement technologique globale. NexTechAfrica est l’occasion d’accélérer l’usage des produits et services conçus pour répondre aux réalités africaines. C’est aussi l’opportunité de mettre sous le feu des projecteurs des solutions de classe mondiale conçues en Afrique et qui sont prêtes à être commercialisées à l’international ».


Pour de plus amples informations sur NexTechAfrica, visitez le site www.nextechafrica.net.

Réactions :