vendredi 16 septembre 2016

Clinc ou le deep learning appliqué à l’épargne

Faire épargner de manière automatique et selon les habitudes de dépenses de chacun, telle est l’ambition de la startup berlinoise, Clinc.

Dans la famille des startups prometteuses de la scène fintech berlinoise, Clinc. A l’origine, Julien Arnold, le fondateur de Numbrs, autre fintech dans l’agrégation de comptes bancaires mobiles.

L’idée de Clinc est simple : apprendre aux jeunes gens (entre 18 et 32 ans), sans douleur, ce sur quoi leurs parents ont échoué - épargner.

Clinc
Fintech

lire la suite



from L'Atelier : Accelerating Innovation http://ift.tt/2cOhVtn
via IFTTT

Réactions :