vendredi 5 août 2016

« Les criminels ont toujours été des adopteurs précoces des nouvelles technologies »

Le criminel d’aujourd’hui trouve un terrain de jeu idéal, en ligne. Geek, il s’inspire, consciemment ou pas, de motifs criminels passés. Entretien avec Jérôme Blanchart, auteur de « Crimes du futur », aux éditions Premier Parallèle.

Le crime ne serait-il qu’un éternel recommencement ?

Phishing, spams, ransomware : les fléaux connectés de ces dernières années trouvent leurs origines dans le passé.

Jérôme Blanchart, rédacteur en chef adjoint du magazine Sciences & Vie Junior et historien du crime, en narre les arcanes, dans « Crimes du futur », publié aux éditions Première Parallèle.

Crimes du futur
Digital Working

lire la suite



from L'Atelier : Accelerating Innovation http://ift.tt/2aF3SAG
via IFTTT

Réactions :