mardi 16 août 2016

L’Ericsson AHUB pour réduire la fracture numérique en Afrique

Ericsson Ahub 2016

  • Ericsson revient comme sponsor principal du AHUB à AfricaCom, au Cap, un évènement qui regroupe plus de 500 innovateurs du monde de la technologie et la communauté des affaires pour partager des idées et des opportunités.
  • La conférence de trois jours entre dans le cadre de l'engagement d'Ericsson à encourager l'innovation.
  • Les participants peuvent s’attendre à entendre de brillants conférenciers provenant de l'ensemble du secteur, à nouer des contacts avec des experts de l'industrie, à visiter l'une des nombreuses « cliniques de l’investissement », à participer à des discussions ou organiser des réunions informelles grâce au AHUB.

Alors que l'Afrique renforce son rôle de leader dans les TICs, Ericsson continue de stimuler la créativité, en mettant en valeur le talent et en créant des
opportunités de réseautage pour les entrepreneurs du secteur des technologies en Afrique, en se faisant le moteur de la deuxième édition du AHUB à l’AfricaCom, parallèlement à la grande conférence sur les TIC. La conférence de trois jours aura lieu du 15 au 17 novembre 2016 au Cap, l'une des villes les plus dynamiques d’Afrique du Sud. L’événement est une opportunité pour les entrepreneurs d’amener leurs startups à un niveau supérieur et pour les investisseurs d'apporter une contribution significative au développement économique.
Cette initiative renforce l'engagement d'Ericsson à conduire la Société en Réseau en Afrique grâce à l'innovation en mettant en valeur les talents partout sur le continent. Les entrepreneurs auront l'occasion de partager des idées et d'amplifier leurs opportunités d'affaires alors que les investisseurs en capital-risque peuvent identifier de nouvelles innovations dans le secteur technologique.
Les participants peuvent s’attendre à avoir des conférenciers de talents de l'ensemble du secteur, à nouer des liens avec des experts de l'industrie, à visiter l'une des nombreuses « cliniques d’investissements», à participer à des discussions ou à prendre part à des réunions informelles à travers l’application AHUB.

« Le secteur des technologies joue et continuera à jouer un rôle dans la transformation économique du continent africain. Le AHUB de l'an dernier a cherché à combler l'écart qui existe entre l'innovation et le financement. Nous sommes engagés à encourager l'innovation et la promotion des TICs en tant que porteurs de changements positifs dans nos lieux de travail, nos écoles et nos maisons », a déclaré Tumi Chamayou, vice-présidente chargée de la Stratégie et du Marketing d’Ericsson en Afrique sub-saharienne.

Selon le Rapport 2016 sur la Mobilité d’Ericsson, la croissance des abonnements au haut débit mobile devrait augmenter quatre fois plus au Moyen-Orient et en Afrique en raison d'une population jeune et en augmentation, de la hausse du PIB et de l’adoption des smartphones. Ainsi, au moment où les startups technologiques peinent à monétiser leur entreprise à leurs débuts, l'Ericsson AHUB permettra de créer une plate-forme pour les aider à présenter leurs solutions à un éventail d'investisseurs.
Les entreprises innovantes se développent là où existent des écosystèmes, puisque tel est la meilleure garantie d’un retour sur investissement. Grâce à la station d’innovation, Ericsson joue un rôle dans la création d'un environnement propice à l'innovation qui traitera de défis spécifiques à l’Afrique.
Les opportunités pour les développeurs, les leaders technologiques et les investisseurs sont nombreuses et cela constitue incontestablement un pas vers la réduction de la fracture numérique en Afrique.


Réactions :