lundi 7 mars 2016

Recherches : le processus de réflexion est aussi open source !

Une chercheuse de l’Université de Toronto a décidé de partager ses notes de laboratoire sur la maladie de Huntington en temps réel pour faire avancer les choses plus rapidement.
Rachel Harding sera la première chercheuse en biomédecine à partager ses notes de laboratoire directement en ligne et en open source. Ces recherches sont en effet effectuées dans le cadre de son post doctorat et elle espère que ses trouvailles feront réagir les autres chercheurs et qu’un échange prolifique pourra naître de cela. 
 
Recherche collaborative
e-Health

lire la suite



from L'Atelier : Accelerating Innovation http://ift.tt/1paS14o
via IFTTT

Réactions :