mardi 22 mars 2016

Les chefs d'entreprise au rendez-vous pour l'ouverture du AFRICA CEO FORUM 2016

L'édition 2016 du AFRICA CEO FORUM, rendez-vous incontournable du secteur privé africain s'est ouverte à Abidjan le 21 mars avec une participation en hausse de 20%. 
1000 participants venant de 63 pays dont 43 pays africains sont au rendez-vous, malgré les attaques qui ont récemment endeuillé le pays.

Organisée par le groupe Jeune Afrique, en partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD), et Rainbow Unlimited, cette quatrième édition du AFRICA CEO FORUM a démarré ce matin, avec les interventions d'Alassane Ouattara, président de la République de Côte d'Ivoire, Akinwumi Ayodeji Adesina, président de la Banque africaine de développement et Amir Ben Yahmed, directeur général du groupe Jeune Afrique et président du AFRICA CEO FORUM. Tout trois ont évoqué les difficultés économiques et sécuritaires que connaît le continent africain, mais aussi sa résilience, avec des taux de croissance souvent supérieurs à 4% et le développement d'un marché intérieur. 

De grandes discussions au sommet lors de cette édition 2016 du Africa CEO Forum

« La participation au AFRICA CEO FORUMest en hausse. C'est un signe fort de la volonté du secteur privé de poursuivre sa marche en avant, quels que soient les obstacles » a déclaré Amir Ben Yahmed. «  C'est toute l'Afrique qui est derrière la Côte d'Ivoire dans la lutte contre le terrorisme. » a t-il assuré. Le président du AFRICA CEO FORUM a par ailleurs annoncé la création de nouvelles initiatives telles que le AFRICA CEO NETWORK, pour prolonger le forum tout au long de l'année et l'initiative Women in business, pour promouvoir la place de la femme dans l'entreprise.

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Ayodeji Adesina a félicité le président ivoirien d'être « un PDG efficace de l'entreprise Côte d'Ivoire », avant d'évoquer la résilience du continent face à la chute des matières premières. « L'Afrique doit se nourrir elle même, grâce à ses ressources inexploitées, à l'industrialisation et à l'intégration de ses Etats. Avec en arrière plan, la volonté d'améliorer la qualité de vie des Africains » a-t-il conclu. 

Le président ivoirien, Alassane Ouattara a défendu l'idée d'un « partenariat gagnant gagnant à long terme entre l'Etat et un secteur privé fort et responsable », après avoir souligné la nécessité pour le continent « d'absorber une plus grande part de la valeur ajoutée de la transformation des matières premières ».

« Les temps sont durs. Mais qui dit difficulté dit opportunité! » s'est enthousiasmé Aliko Dangote, lors du premier Panel « Face à la crise: entre résilience et ambition. » Une phrase qui résume la teneur de cette quatrième édition du AFRICA CEO FORUM.

Plus d'informations sur le site web www.theafricaceoforum.com

Nous suivre sur les réseaux sociaux :

- Twitter : @africaceoforum #ACF2016
- LinkedIn : The Africa CEO Forum group

Réactions :