lundi 18 janvier 2016

Entre les NTIC et l’économie numérique, la Côte d’Ivoire fait un bond



Ce mardi 12 Janvier 2016, la liste du nouveau gouvernement ivoirien a été rendu publique par le secrétaire général de la présidence, M. Amadou Gon Coulibaly. l n’y a pas de changements significatifs dans la nouvelle composition de cette équipe de 36 personnes. Cependant, un changement à noter est que le ministère des TIC ivoirien devient celui de l’économie numérique. Le ministre Bruno Nabagné Koné conserve ce portefeuille.

Selon une définition générale,  le terme économie numérique  « tente de conceptualiser le secteur des activités économiques liées au numérique. Ces activités peuvent être basées sur des modèles économiques classiques ou nouveaux tels que celui qui fonde le web 2.0 et plus particulièrement l'entreprise 2.0 ». A l’instar de plusieurs pays dans le monde, de profondes mutations ont eu lieu dans le
domaine de la télécommunication en Côte d’Ivoire ces dernières années - des changements qui ont considérablement impacté ce secteur qui est un de ceux enregistrant la plus forte croissance.

Ce changement de terme engendre d’importantes mutations  sur le plan du développement  économique et  social. Hier, on parlait des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC)  parce que la Côte d’Ivoire faisait effectivement ses premiers pas dans ce vaste domaine.  Aujourd’hui, le secteur des TIC, dont l’évolution est fortement liée à celle de l’adoption de l’internet, est dominé par la téléphonie mobile et fixe. On note un nombre croissant d’objets connectés  avec un intéressement de plus en plus fort de la population ivoirienne  aux TIC - si bien que de nouvelles activités ont émergé, entre autres l’avènement du commerce en ligne avec l’installation massive d’acteurs et professionnels du e-commerce en Côte d’Ivoire on note aussi le nombre croissant de jeunes ivoiriens insérés dans les nouveaux métiers engendré par l’évolution des technologies, et le développement de plusieurs autres secteurs d’activité. Le tourisme ne reste pas en marge de cette évolution avec l’arrivée en Côte d’Ivoire de la plateforme panafricaine de réservation d’hôtels en ligne Jovago dont l’un des champs de bataille est la promotion du tourisme ivoirien.

Le positionnement de la Côte d’Ivoire sur la voie de l’émergence demande au pays de se lancer sur des chantiers impliquant un développement très rapide. L’économie numérique répond parfaitement à cela en créant un tout nouveau secteur économique à croissance ultra-dynamique reposant sur les avantages que présentent les nouvelles technologies, à répondre aux besoins des consommateurs ivoiriens en quête de services toujours plus performants et avides de solutions “numériques”.




Réactions :