dimanche 24 janvier 2016

[Côte d'Ivoire] Yamoussoukro ville numérique et ville du futur



Une ville numérique contribue au bien-être du citoyen. C’est un fait et c’est d’ailleurs la raison pour la quelle tous les acteurs de cet écosystème doivent apporteur leur contribution pour l’atteinte de cet objectif qui  est de faire de Yamoussoukro – la capitale politique de la Côte d’Ivoire- une ville smart, une ville intelligente.

Ce jeudi 21 janvier dans  l’une des salles de conférence de l’hôtel Président, Augustin Thiam, Gouverneur de la dite-ville, pendant son allocution s’est fortement réjouit  du choix de sa cité pour la tenue de cette 5ème édition du forum MTN business  innovations days. Pour lui, le choix de Yakro n’est pas fortuit mais plutôt un choix stratégique parce que : « Yamoussoukro dans son
architecture présente des signes d’une ville du future et intelligente. »
 Comme le dira plus tard, la général Manager de MTN business Dominique Remarck « nous voulons faire de  Yamoussoukro une ville  numérique et une ville du futur ». MTN business rêve de voir chaque élève et chaque étudiant de Yamoussoukro posséder un ordinateur.  Voir  également tous les ménages connectés à la fibre optique,  et interconnectées, ainsi que toutes les structures administratives  qui ont en charge la gestion de la commune.
Pour Dominique Remarck, « ce rêve n’est désormais plus une vue de l’esprit mais plutôt une réalité qui se fera sentir dans peu de temps. Car ce forum marque le coup d’envoi du processus de la transformation de la ville de Yamoussoukro à une smart city. »
 En se référant au témoignage de Venuste Twagiramungu, invité  spécial des organisateurs, venu de Kigali - capitale  du Rwanda - qui vit au rythme de la numérisation très poussée de son administration : «  nous voulons faire de la Côte d’Ivoire  le pôle numérique de la sous-région  avec des ivoiriens nouveaux qui s’approprient le numérique dans toute ses dimensions. »

crédit-photo: Jacques Kouao

« Enfin, il ne faut surtout pas oublier que les enjeux  d’une ville  numérique  touche  au transport, à la santé,  l’éducation , les infrastructures et la quasi-totalité des biens et service d’une administration forte »  a conclu  Monsieur  Sakandé Cissé  pendant son intervention sur les enjeux d’une ville numérique et intelligente.
Un week-end donc fructeux qui présage des prémices de la futur smart city ivoirienne.

Un article écrit par Jacques Kouao

Réactions :