lundi 9 novembre 2015

Les capteurs se veulent 3e génération d’appareils médicaux

Canan Dagdeviren, chercheuse au MIT et finaliste du MIT TR 35 US, a créé un capteur flexible capable de déceler les anomalies cutanées.

Canan Dagdeviren, une scientifique turque basée au MIT, a développé un capteur qui traque les évolutions de la qualité de la peau, trop subtiles pour être observées à l’oeil nu par un dermatologue.

Canan Dagdeviren et son capteur médical
e-Health

lire la suite



from L'Atelier : Accelerating Business http://ift.tt/20GcADZ
via IFTTT

Réactions :