lundi 23 novembre 2015

Du droit à la déconnexion à la detox digitale

Le droit du travail pourrait prochainement offrir la possibilité aux salariés de « débrancher » le soir et le week-end. En attendant, des cures de sevrage aident les cyberaddicts à consommer les nouvelles technologies avec modération.

C’est une reconnaissance officielle du techno-stress. Depuis maintenant trente ans, les entreprises mettent à disposition de leurs employés toujours plus d’outils numériques sans véritablement s’inquiéter des risques induits. Une exposition à un flux ininterrompu de messages peut pourtant altérer la santé et l’équilibre de sujets sensibles.

Digital Detox
Digital Working

lire la suite



from L'Atelier : Accelerating Business http://ift.tt/1QE3XWZ
via IFTTT

Réactions :